Retour aux sources : le camp de concentration de Mauthausen en Autriche

Retour aux sources : le camp de concentration de Mauthausen en Autriche
Retour aux sources : le camp de concentration de Mauthausen en Autriche - © Tous droits réservés

Mauthausen en Autriche a été l’un des camps les plus durs du Troisième Reich. 200 000 déportés. 120 000 morts. Extermination par le travail dans des carrières de pierres. Dans cet enfer, des hommes ont réussi l’impossible : subtiliser et exfiltrer 1 000 photographies pour un jour avoir des preuves contre leurs bourreaux. Dans ce camp, ils n’étaient pas des déportés mais bien des résistants !

Moins connu qu'Auschwitz, Buchenwald au Dachau, le camp de concentration de Mauthausen, en Autriche, a été l'un des plus durs du Troisième Reich. Autrichiens, Allemands, Polonais, Russes, Français et Espagnols y ont été tués au travail dans des carrières de pierre, exécutés ou encore assassinés dans la chambre à gaz du camp. Dans cet enfer, un service spécial, le " Erkennungsdienst " avait la responsabilité de prendre des photographies du quotidien pour écrire " l'histoire glorieuse " du Troisième Reich. Ces dernières étaient prises dans tous les camps du IIIeme Reich. Mais, la plupart d'entre elles ont été détruites à partir de 1944, lorsque la défaite nazie s'annonçait car elles constituaient des preuves des crimes commis. A Mauthausen, certaines ont échappé à la destruction. Après la guerre, des déportés ont présenté au monde des photographies montrant l'indicible, montrant les crimes contre l'humanité. Ces preuves ont survécu à la guerre grâce au seul courage de quelques hommes...

Un documentaire de Barbara Necek à voir dans "Retour aux sources" le samedi 10 avril à 21h00 sur la Trois

Pour en parler en plateau, Elodie de Sélys reçoit l'historien Alain Collignon (Cegesoma) et Joël Kotek, politologue et historien (ULB).

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK