Anne Morgan, une américaine sur le front de 14-18

RAS : "Anne Morgan, une américaine sur le front"
RAS : "Anne Morgan, une américaine sur le front" - © Tous droits réservés

Elodie de Sélys lève le voile sur une facette moins connue de la guerre de 14-18 : celle de l'aide internationale. Entre 1917 et 1924, 350 Américaines débarquent en France pour participer à l'immense effort de reconstruction. A leur tête : Anne Morgan, fille du célèbre banquier John P. Morgan.

Bouleversée par cette France meurtrie, Anne Morgan fonde le Comité américain pour les Régions dévastées. Indépendante, féministe, altruiste, Anne Morgan est une pionnière de ce que l'on appellera plus tard " l'humanitaire ", dégagée de tout mouvement politique ou religieux. Elle consacrera sa vie et sa fortune à reconstruire la région picarde française, avec une vision d'une grande modernité. 

Pour susciter des dons aux USA, elle fait réaliser de nombreux films et photos. Cette matière, inédite et d'une incroyable qualité cinématographique, est une source exceptionnelle pour aborder cette période de l'Histoire avec un autre regard. C'est surtout une manière vivante et incarnée de montrer l'état de la France et de ses populations en 1918, mais également de raconter une aventure humaine hors du commun.

Un pan d'histoire à découvrir sur La Trois le samedi 21 mars à 21h05 dans "Retour aux sources" avec en plateau, l'historienne Laurence Van Ypersele.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK