Lech Walesa : portrait d'un homme au parcours hors du commun

Lech Walesa
Lech Walesa - © Tous droits réservés

Pour ce nouveau rendez-vous de Retour aux sources, nous replonge dans l’histoire de la Pologne avec le portrait d’un homme au parcours hors du commun. Prix Nobel de la paix à l’âge de 40 ans et élu président de de la Pologne à 47 ans.

Une émission à ne pas manquer le vendredi 27 octobre à 22h50 sur La Une. Rediffusion sur la Trois le 06/11 à 14h25.

En 1980, Lech Wałęsa, ouvrier électricien sur les chantiers de Gdansk en Pologne, crée Solidarité, le premier syndicat indépendant dans un pays socialiste. Fort de ses 10 millions d’adhérents, Lech Walesa lance ainsi le signal de la chute non violente du communisme en Pologne, puis en URSS et dans toute Europe de l’Est. Il devient dès lors une légende vivante, prix Nobel de la Paix puis premier président non communiste de la Pologne contemporaine. Comment cet ouvrier inconnu est-il devenu un personnage majeur de notre époque ?

Grâce à des archives inédites et un entretien mené de manière très originale par le réalisateur polonais Andrzej Fidyk, on découvre dans ce film un Lech Walesa profondément démocrate, visionnaire tout en se révélant un stratège roué, un homme qui a été adoré et a tout enduré, aussi - humiliation, haine et dépit. Dans la Pologne d’aujourd’hui qui se trouve confrontée à des dilemmes cruciaux quant à son avenir démocratique, Lech Walesa est à nouveau devenu un nom qui fâche : certains le vilipendent et l’accusent d’avoir été un pion des services secrets de la Pologne communiste, d’autres voient en lui un homme clairvoyant qui a toujours beaucoup à dire sur la destinée de son pays.

Pour commenter ce documentaire de Andrzej Fidyk intitulé " Lech Walesa, un portrait ", Elodie sera entourée de Jean-Michel De Waele, professeur en sciences politiques à l’Université Libre de Bruxelles spécialisé dans les pays de l’Est.