La première Guerre du Golfe : comment un mensonge a-t-il mis le feu aux poudres?

 1991, la 1ère guerre du golfe dans Retour aux sources
1991, la 1ère guerre du golfe dans Retour aux sources - © Tous droits réservés

Le 14 octobre 1990 devant une commission du Congrès américain, une adolescente de 15 ans, Nayirah al-aba, livre un témoignage glaçant sur des atrocités commises dans un hôpital koweïtien par les troupes irakiennes de Saddam Hussein.  

Ils ont tiré sur les bébés dans les couveuses, ils les ont pris et les ont laissés mourir sur le sol gelé.

Les télévisions du monde entier retransmettent ce discours, provoquant une vague d'indignation au sein de l'opinion publique américaine et internationale.

Le 17 janvier 1991, les forces internationales, sous la pression de l'administration Bush (père), déclenchent l'opération Tempête du désert. C'est la 1ère Guerre du Golfe. 88.500 tonnes de bombes sont déversées sur l'Irak. Le Koweït est enfin sauvé... surtout ses puits de pétrole.

Cette guerre a finalement été déclenchée sur un mensonge. Le témoignage de Nayirah Al-Aba est faux. La scène des couveuses, qui n'a jamais eu lieu, a été montée de toute pièce par des agences de communication commandités par les Etats-Unis et le Koweït.

 

"1991, la 1ère guerre du golfe", un documentaire à voir sur La Trois ce 19 juillet à 21h30.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK