Regard sur Starbucks, le géant américain du café

Regard sur Starbucks, le géant américain du café
Regard sur Starbucks, le géant américain du café - © Tous droits réservés

Jouissant d’une notoriété planétaire, Starbucks s’est immiscé dans notre quotidien. Symbole de la mondialisation la marque a déployé une habile stratégie pour devenir incontournable. Retour sur les axes de séduction du géant du café et sur les valeurs qui ont forgé son succès.

Une enquête de Luc Hermann et Gilles Bovon à découvrir dans Regard Sur, lundi 10 février. 

Cette marque, c'est l'incontournable "Starbucks". Howard Schultz, un entrepreneur américain qui se dit progressiste, a compris que nous étions prêts à payer cette promesse au prix fort. Il a créé un empire, symbole incontournable de la mondialisation en rendant des millions de clients accros à ses boissons. Ses 28 000 boutiques ont accaparé les meilleurs emplacements dans 75 pays. Sa stratégie du " luxe abordable " construite par ses experts en marketing attire ceux qui se projettent dans la classe moyenne. En Chine où il y a déjà 3 000 Starbucks, la marque inaugure en moyenne un nouveau café toutes les 15 heures.

Un succès insolent qui dissimule une réalité plus amère que la firme aimerait bien masquer. Comme sa course permanente à la rentabilité partout dans le monde avec ses employés sous forte pression. Son cynisme sous un masque de bons sentiments avec les petits producteurs de café. Ses engagements pour la planète alors que ses gobelets en carton ne sont pas recyclables. Ses produits de fast-food, ses frappuccinos ultra sucrés vendus comme du haut de gamme. Et ses petits arrangements avec les lois fiscales, Starbucks a été condamné par la Commission européenne pour concurrence déloyale à verser 25,7 millions d'euros de pénalités aux Pays-Bas où le géant avait un moment installé son siège européen.

► A voir le lundi 10 février dès 22h00 sur La Trois et à revoir sur RTBF Auvio.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK