Le grain de sable dans la machine : un documentaire-réflexion sur la crise sanitaire

Raconté par la voix du virus incarné par Jacques Gamblin, ce film audacieux tourné au cœur de la première vague, pose des questions essentielles révélées par la crise du Covid-19. Si un grain de sable suffit à gripper la Machine, ne faut-il pas aussi  nous interroger sur la fiabilité de la Machine ?

Le grain de sable dans la machine : un documentaire réalisé par Alain de Halleux diffusé dans le cadre de la semaine de la démocratie sur les différents médias de la RTBF à voir (ou revoir), le lundi 4 octobre à 20h35 sur La Trois et à revoir sur Auvio

Crise climatique, crise sanitaire : nos démocraties sont soumises à rude épreuve. Du confinement jusqu’au pass sanitaire, en passant par la loi pandémie : les mesures anti-Covid prises depuis des mois divisent. Au point de bousculer nos démocraties.  Certains ne croient plus en nos institutions. D’autres interrogent la notion de liberté.

Sorti en mars dernier tout juste un an après le début de la crise mondiale due au Covid-19, le film audacieux et original d’Alain de Halleux nous emmène aux quatre coins de la planète et nous interroge sur les multiples failles, économiques, sociales, environnementales, politiques, révélées par cette crise. Des spécialistes commentent ce que le virus SARSCOV-2 cherche à nous dire et nous alertent sur les dangers à venir. 

Pour le cinéaste Alain de Halleux, connu, entre autres, pour ses documentaires consacrés au nucléaire, le message principal de son film, c’est le message du virus: 

Il nous rappelle qu’il est un terrien comme nous et que nous les humains nous ne laissons plus guère de place au reste du vivant. Au fur et à mesure de la crise, j’ai réalisé que le virus et la Machine fonctionnaient de façon fort semblable. Ils colonisent. Ils détournent les ressources. Ils dupliquent. Toujours plus est leur devise. Le virus et la Machine sont fait pour multiplier. Ils sont un peu comme un réacteur nucléaire. Si on ne contrôle pas la réaction, le réacteur diverge et finit par exploser. Il faut des barres de contrôle pour limiter la réaction en chaine. Dans le film, le virus dit en substance : Vous mettez au point un vaccin contre moi, pourquoi pas contre la Machine ? Vous aviez ce vaccin pour la contrôler. Vous l’appeliez Démocratie. Mais voilà, la Machine a muté de façon fulgurante et vous avez oublié d’upgrader votre vaccin, votre démocratie. 

A l’heure où ce virus et les mesures prises polarisent les opinions et divisent les gens, ce film a le mérite de poser des questions essentielles en rassemblant des avis pluriels, pausés, nuancés et réfléchis.

Un film produit par Zorn Production International en coproduction avec Instant News Services / la RTBF / ARTE G.E.I.E et Pictanovo

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK