Free to run : le combat pour la liberté de courir

Free to run : le combat pour la liberté de courir
2 images
Free to run : le combat pour la liberté de courir - © Tous droits réservés

Julie Morelle, dans Regard Sur, nous présente le documentaire « Free to run » de Pierre Morath qui retrace l’émergence de la course à pied des années 60 à aujourd’hui. Un film passionnant à la gloire de la course libre et de ceux qui la font exister.

A voir dans "Regard Sur" le 06/04 sur La Trois et à revoir sur Auvio.

Des rues de New York aux sentiers des Alpes suisses, hommes et femmes, champions ou anonymes… Ils sont chaque année des dizaines de millions à courir. Il y a 40 ans, la course à pied était encore considérée comme un acte marginal, une pratique quasi déviante cantonnée aux athlètes masculins et à l’enceinte des stades. Free to Run retrace la fabuleuse épopée de ce sport solitaire devenu passion universelle.

En mêlant images d’archives et interviews, le documentaire Free to Run, retrace avec brio l’histoire du running. Il met en lumière les pionniers à l’origine de la démocratisation et de la popularisation du running. Difficile de s’imaginer que ce sport devenu si banal, addictif pour certains et accessible à tous était perçu négativement à l’époque et réservé aux hommes.

Un geste d’émancipation

Jusqu’à la fin des années 60, les femmes n’avaient pas le droit de courir plus de 800 mètres et le marathon leur fut autorisé qu’au début des années 80. Kathrine Switze, l’une des principales icônes du combat pour la liberté de courir participe en cachette au marathon de Boston en 1967. Le directeur du marathon à l’époque, l’avait alors poursuivi pour lui arracher son dossard et l’exclure de sa course. Elle fut la première femme à courir un marathon et aujourd’hui A 70 ans, elle court encore !

Avec son documentaire, le réalisateur Pierre Morath, ancien athlète de haut niveau nous rappelle comment le running a participé à de profonds changements sociaux au cours des 50 dernières années. " Il est étonnant qu’un geste aussi simple puisse porter autant de valeurs militantes, analyse le réalisateur. L’essor du running n’est finalement qu’un miroir des luttes sociales et politiques de ces quarante dernières années. ". Un documentaire passionnant à ne pas manquer.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK