Disparition du plein-emploi, quel avenir pour le travail ?

Disparition du plein-emploi, quel avenir pour le travail ?
3 images
Disparition du plein-emploi, quel avenir pour le travail ? - © Tous droits réservés

« Regard sur » nous propose une plongé dans le monde du travail. Le documentaire « Un monde sans travail » s’intéresse à la robotisation de notre société. Il part à la rencontre de chercheurs, d’entrepreneurs ou de lanceurs d’alerte au cœur de ce nouveau monde confronté à une fracture technologique et sociale inédite. Suivi de « Bureau de chômage », un documentaire qui nous emmène en huis clos dans les bureaux de l’ONEM. Il nous livre une réflexion profonde sur notre société qui ne cesse de mettre en avant la valeur du travail alors que celui-ci ne cesse de se raréfier.

A ne pas manquer Lundi 27/04 sur La Trois dans Regard Sur à partir de 21h05.

Un monde sans travail ?

Un documentaire de Philippe Borel à voir dans Regard Sur dès 21h05 et à revoir sur Auvio.

Depuis vingt ans, les politiques ne parviennent plus à endiguer le chômage de masse. Les machines “intelligentes”, plus fiables et moins coûteuses que les humains, sont en passe de nous remplacer tandis que l’essor des algorithmes contribue à l’automatisation croissante du travail. La prochaine cible de cette quatrième révolution industrielle : les cols blancs, le cœur de la classe moyenne, en France comme partout ailleurs dans le monde.

À la marge, du côté de la société civile, les idées et les initiatives se multiplient pour tenter de faire face à cette disparition du plein-emploi. Parmi elles, la proposition de créer un revenu minimum d’existence universel, de garantir une nouvelle répartition de la création de richesses et de retrouver le lien entre l’économie et la réalité d’un monde aux ressources limitées.

" Un monde sans travail ? " mène l’enquête sur cette fin annoncée du " travail ", tel que nous le concevons aujourd’hui, depuis la Bretagne, en passant par l’Occitanie, Bruxelles, la Suisse, la Silicon Valley et la côte Est des États-Unis. À la rencontre de chercheurs, d’entrepreneurs, de citoyens, d’industriels ou de lanceurs d’alerte, au cœur de ce monde en transition. Une société qui serait débarrassée du mythe de la croissance à tout prix pour accéder à la pleine activité de tous : tel est l’enjeu de ce 21e siècle.

Bureau de chômage

Un documentaire de Charlotte Grégoire et Anne Schiltz à voir dans Regard Sur à 22h15 et à revoir sur Auvio.

Nous sommes dans les bureaux de l’ONEM de Charleroi, l’un des plus importants de Wallonie. Les bureaux sont cloisonnés, des personnes sont assises en vis-à-vis. D’un côté de la table : des chômeurs. De l’autre : des contrôleurs, des facilitateurs comme on les appelle, chargés de vérifier si les chômeurs recherchent activement un travail. L’enjeu des entretiens est de taille : le maintien, ou non, des allocations de chômage. C’est le fameux " plan d’activation du comportement de recherche d’emploi " lancé par le gouvernement fédéral le 1er juillet 2004. Tous les chômeurs de longue durée passent par là.

Les réalisatrices Charlotte Grégoire et Anne Schiltz ont filmé une centaine de ces rencontres. Ces entretiens, qui ne durent que quelques dizaines de minutes, contiennent en germe toutes les grandes questions liées au travail. La rigidité de la procédure s’oppose à la singularité des hommes et des femmes qui y sont soumis. Ce huis clos interroge plus largement le sens du travail aujourd’hui, dans un monde où la précarité de l’emploi est menaçante, où l’insécurité des travailleurs et des chômeurs est grandissante et où le modèle d’État-Providence se réduit comme peau de chagrin.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK