Décryptage des scandales de la mode par Loic Prigent

Décryptage des scandales de la mode par Loic Prigent
3 images
Décryptage des scandales de la mode par Loic Prigent - © Guy Bell/REX/REX/SIPA - Guy Bell/REX/REX/SIPA

Julie Morelle, dans "Regard Sur" nous emmène découvrir l’envers du monde de la mode et de l’art à travers deux documentaires à ne pas manquer. " Les scandales de la mode ", un documentaire savoureux de Loic Prigent qui revient avec humour et impertinence sur les plus gros dérapages du milieu impitoyable de la mode. Place ensuite à " Trafic d’art, le grand marchandage " d’Emmanuel Fansten et Tania Rakhmanova, une enquête époustouflante sur le trafic d’antiquité, le troisième trafic plus important au monde qui nous emmène à Paris, à Pékin, en passant par Bruxelles, Berlin, Rome et jusqu’à la frontière syrienne.

 

Les scandales de la mode

A voir dans Regard Sur le lundi 30 mars dès 21h00 sur la Trois et sur Auvio.

Ce documentaire nous plonge avec délice dans l’univers de la mode et de ses scandales. Avec humour et impertinence, le réalisateur Loïc Prigent qui connaît bien le milieu, nous fait un tour d’horizon survolté des provocations, coups d’éclat et dérapages du petit monde de la mode.

" La mode avance par le scandale, elle cultive l’opportunisme, elle adule les divas, elle est plus capitaliste qu’un banquier." Loic Prigent

A travers des archives savoureuses, ce documentaire revient avec humour sur les scandales qui ont agité l’univers impitoyable de la mode. De la naissance du bikini au "pétage de plombs" de John Galliano, ce documentaire revisite des décennies de scandales, dans un monde de la mode jamais à court de provocations.

Trafic d’art, le grand marchandage

A voir dans Regard Sur le lundi 30 mars dès 21h00 sur la Trois et sur Auvio.

Une enquête fouillée sur le trafic d’antiquités, le troisième trafic plus important au monde, après ceux de la drogue et des armes. De Paris à Pékin, en passant par Bruxelles, Berlin, Rome et jusqu’à la frontière syrienne, Emmanuel Fansten et Tania Rakhmanova ont mené l’enquête.

Premières victimes de ce commerce clandestin, les Etats pillés sont de plus en plus nombreux à exiger la restitution de leurs trésors volés, trophées des plus grands musées occidentaux. Accusées de recel, plusieurs institutions respectables ont été contraintes de rendre certains de leurs chefs-d’œuvre pour éviter le scandale. Pendant longtemps, pourtant, les pillages et les destructions du patrimoine ont suscité une relative indifférence, mettant en lumière le double jeu de certains Etats. Mais les saccages en Irak et en Syrie, soigneusement mis en scène par Daesh, ont suscité une émotion planétaire et relancé le débat.

Pour l’opinion publique internationale, il est devenu urgent d’agir. Mais les Etats en ont-ils les moyens ? Responsables politiques, juges, policiers spécialisés, détectives privés, archéologues, conservateurs de musée, collectionneurs ou simples citoyens tentent, chacun à leur manière, d’enrayer un désastre qui se joue des frontières. Avec plus ou moins de succès.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK