"Quand c'est non, c'est non" - Viol et excision dans Questions à la une

"Quand c'est non, c'est non" - Viol et excision dans Questions à la une
"Quand c'est non, c'est non" - Viol et excision dans Questions à la une - © Tous droits réservés

Briser le silence, oser dénoncer ses agresseurs, le viol reste un sujet tabou. Et pourtant, Questions à la une vous dévoile des témoignages bouleversants. Avec pudeur et dignité, mais aussi courage, des femmes nous confient leur histoire. La seconde enquête s'est intéressée à l'excision, une mutilation des organes génitaux externes subie par des fillettes, souvent en Afrique. Qu'en est-il de la Belgique? A voir ce mercredi 21 janvier dès 20h20 sur La Une

  1. Le viol est-il une histoire banale ?

11 plaintes de viol par jour en Belgique. Selon Amnesty International, 20% de viols dénoncés à la police en plus entre 2009 et 2011. Des chiffres inquiétants, d’autant plus que, dans la majorité des cas, ces plaintes sont classées sans suite.

Comment expliquer une telle recrudescence ? Pourquoi banalise-t-on un tel acte de violence ?

Les femmes victimes sont abandonnées à leur plus grand désarroi. Quant aux auteurs de viol, ils semblent bénéficier d’une totale impunité.

Plus interpellant encore, une femme sur quatre est violée dans son couple, par son conjoint ou son partenaire. Un chiffre qui résonne comme une claque !

Sarah, Sabine, Isabelle, Anne et Araceli, Elise, Sylvie, Jeanne ont accepté de témoigner en nous livrant leur histoire bouleversante. Elles ont décidé de briser la loi du silence sur un sujet encore tabou dans notre société.

Une enquête de Pascale Preumont

 

 2 . L’excision se pratique-t-elle en Belgique ?

Questions à la une s’est intéressé à une tradition peu connue chez nous: les mutilations génitales féminines.

Cette pratique, qui consiste en l'ablation totale ou partielle des organes génitaux féminins, a principalement cours en Afrique.

Pourtant, on estime que près de 2000 fillettes résidant sur notre territoire sont susceptibles d'en être victime.

Une enquête de Cécile Hanquet et Morgane Halloy

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK