Pourquoi ne peut-on pas s’arrêter de manger des chips une fois qu’on a plongé la main dans le sachet ?

C’est toujours la même chose… Lorsqu’on aventure sa main dans un paquet de chips, on sait tous comment ça risque de se terminer.

Même si on n’a pas faim, même si on est au régime, il y a fort à parier qu’on n’en laissera pas une miette ! Nous savons pourtant qu’ils ne sont pas le meilleur aliment pour notre santé : salés, gras, parfois relevés d’arômes et d’additifs, les chips nous attirent autant qu’ils nous inquiètent.

Mais alors, pourquoi ne peut-on pas s’arrêter une fois qu’on a plongé la main dans le sachet ? Comment les chips nous font craquer ?

Ce mercredi 30 octobre, “Question à la Une” lèvera le voile sur cette question essentielle et mystérieuse ! Laurent Mathieu vous révélera comment sont produits nos chips, et pourquoi il est si difficile de leur résister.

2 images
© Tous droits réservés

En attendant, voici déjà quelques éléments de réponse :

  • Les chips font croustiller nos bons moments : Il faut bien l’avouer, les chips, c’est l’aliment plaisir par excellence qui fait croustiller nos bons moments. Que ce soit pendant un pique-nique au soleil, à l’apéro avec des amis, devant un match de foot ou… une bonne émission de télévision (comme “Questions à la Une”).
  • Gras + salé = combinaison gagnante : Au départ les chips étaient simplement des pétales de pommes de terre plongées dans la friture, et salées. Cette combinaison de gras et de sel les rend déjà particulièrement attractifs pour notre cerveau. Mais aujourd’hui, pour renouveler le marché, les fabricants se sont mis à exciter notre curiosité, en inventant des arômes toujours plus étonnants.
  • Nouvelles textures et nouveaux goûts : Dans les années 70 la mise au point d’un nouveau procédé industriel, l’extrusion, leur a permis de mettre au point des snacks croustillants, avec de nouveaux ingrédients et de nouvelles textures. Ces aliments ultra-transformés sont-ils meilleurs ou plus nocifs que les chips traditionnelles ? Certains se présentent aujourd’hui comme des snacks sains, pour nous faire craquer sans culpabilité : chips poppés, soufflés ou chips de légumes. Quelle est leur réelle plus-value ?

► Un reportage de Frédérique Mergey à découvrir dans l’un des derniers “Questions à la Une” de la saison, ce mercredi 30 octobre dès 20h20 sur la Une !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK