Les radars et les garagistes à la loupe

Les radars et les garagistes à la loupe
2 images
Les radars et les garagistes à la loupe - © Tous droits réservés

Vous êtes au volant et une lumière jaillit derrière vous, un coup d’œil au compteur et vous espérez que l'amende ne sera pas trop salée. Se faire flasher n'est pas des expériences les plus agréables et pourtant cela arrive souvent en Belgique. Installés pour des raisons de sécurité routière, les radars rapportent également beaucoup d'argent à la Belgique. Les garagistes, eux, n'ont pas toujours eu bonne réputation. Arnaqueurs, fraudeurs, voleurs... Sont-ils tous à mettre dans le même panier? Questions à la Une passe les radars et les garagistes à la loupe ce mercredi 01/02 à 20h30 sur La Une.

1. Radars : la bourse ou la vie ?

Les politiques de sécurité routière sont rarement évaluées. Quels sont alors leurs réels impacts sur les accidents ? Questions à la Une s'est intéressée à la répression policière majeure en termes de moyens : les radars de vitesse. On en compte près de 2000 sur nos routes. D'après l'IBSR, la vitesse est la cause de près de 30% des accidents mortels. En y consacrant plus de 70% des actions policières, les autorités espéraient diminuer le nombre de tués. Mais c’est l’inverse qui se produit. Depuis 2 ans, nous devons même constater une augmentation des décès sur nos routes.
Par contre, nombreux sont ceux qui dénoncent des machines à fric. En 2015, les radars ont rapporté 400 millions d'euros, la moitié de la France !
Alors, les radars servent-ils la sécurité routière ou les caisses de l'Etat ?
Questions à la Une répond à la question au terme d'une enquête menée en Belgique auprès des pro et des anti-radars mais aussi en France, en Allemagne et en Angleterre où les approches sont très différentes.

Une enquête d'Olivier Badart

2. – Garagiste : confiance en panne ?

Pour la plupart des automobilistes, entretien et réparation automobile sont synonymes d’angoisse. L’angoisse de la facture ! 60% font toujours confiance au réseau officiel mais les indépendants gagnent du terrain avec leurs factures allégées. Mais leur travail est-il correct ? Peut-on s’y rendre les yeux fermés ? A l’inverse, les marques n’exagèrent-elles pas leurs prix d’intervention ?

Une équipe de Questions à la Une a voulu en avoir le cœur net. Leur enquête permettra de se rendre compte si les garagistes (du plus petit au plus grand) sont honnêtes mais aussi compétents. Enfin, quelques solutions seront abordées pour éviter les mauvaises surprises à la caisse et pour défendre ses droits notamment en cas de vices cachés.

Une enquête d’Olivier Badart et Jacques Smal

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK