"Les enfants perdus d'Angleterre" : des familles brisées par un système abusif

"Les enfants perdus d'Angleterre" : des familles brisées par un système abusif
3 images
"Les enfants perdus d'Angleterre" : des familles brisées par un système abusif - © Tous droits réservés

En Angleterre, une loi autorise les services sociaux à séparer des enfants de leurs parents pour "probabilité de maltraitance", parfois dès la naissance et sans aucune preuve. Placés en familles d’accueil, en foyers ou adoptés de manière expéditive, ces enfants sont les victimes d’un système abusif incapable de leur venir en aide correctement. Le documentaire réalisé par Stéphanie Thomas et Pierre Chassagnieux part à leur rencontre.

Questions à la Une vous propose une enquête poignante ce mercredi 5 juin à 20h20 sur La Une, "Les enfants perdus d’Angleterre". Un documentaire qui fait suite à une première enquête choc, "Enfants volés d’Angleterre", diffusée en mai 2017.

90 enfants arrachés à leur famille chaque jour

Le premier volet racontait comment, au Royaume-Uni, des dizaines de milliers d’enfants sont injustement retirés de leurs familles. Un système unique qui sanctionne la pauvreté et retire des nouveaux nés, dès la maternité, à des femmes qui n’ont encore jamais eu d’enfants, au prétexte d’un soupçon de maltraitance future…

Voté en 1989, le Children Act offre en effet les pleins pouvoirs aux travailleurs sociaux à cause d’une notion juridique unique, "la probabilité de maltraitance". Sans la moindre preuve, des enfants peuvent être retirés à leurs parents. Un dispositif qui arrache chaque jour 90 enfants à leurs parents avec qui ils perdent tout lien.

Une "fabrique institutionnelle de la maltraitance"

Deux ans plus tard, votre magazine d’information vous propose le second volet de ce reportage qui s’intéresse aux enfants victimes de ce système, " Les enfants perdus d’Angleterre ".

Une nouvelle enquête qui brosse le tableau d'un système pointé du doigt par le Comité des Droits de l’Enfant des Nations-Unies : séparation des fratries, changement de famille d’accueil plus de deux fois par an, absence de scolarisation, foyers privés dans lesquels les enfants sont livrés à eux-mêmes, exploitation sexuelle… Une réalité qui fait froid dans le dos.

Le système de "la protection de l'enfance" maltraite les enfants dont il a la charge. Une machine à broyer unique en Europe, racontée de l’intérieur par ses victimes, les travailleurs et les services sociaux au bord de l’implosion.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK