La masturbation diminue-t-elle le risque de cancer ?

La masturbation diminue-t-elle le risque de cancer ?
3 images
La masturbation diminue-t-elle le risque de cancer ? - © Tous droits réservés

Une récente étude a démontré que la masturbation est bonne pour la santé et retarde les risques de cancer de la prostate. "Question à la Une" s’est penché sur le sujet encore tabou…

Vous masturbez vous ? Comme de nombreux Belges, vous serez sans doute mal à l’aise de répondre à cette question. Pourtant, 95 % des hommes se masturbent ainsi que 80 % des femmes. Quatre hommes sur dix se touchent quotidiennement et près d’une femme sur cinq.

Malgré cela, la masturbation reste taboue. On en parle très peu. Que ce soit entre amis, en famille, dans l’éducation sexuelle des enfants ou dans la littérature et la culture.

Longtemps considérée comme une misère sexuelle, la masturbation est aujourd’hui regardée d’un autre œil par les sexologues...

La masturbation bonne pour la santé !

Selon une étude menée aux États-Unis sur 31 000 hommes, atteindre l’orgasme régulièrement permettrait de réduire les risques de cancer de la prostate.

Bien que le phénomène ne soit pas encore expliqué, les chercheurs ont constaté que les hommes qui éjaculaient au moins 21 fois par mois, soit en se masturbant, soit à l’occasion de rapports sexuels, réduisaient de 33 % leur risque de développer un cancer de la prostate !

Mais comment vivre sa masturbation sereinement ? Quelle est sa place dans nos vies ? Dans l'éducation de nos enfants ? Et jusqu’à quel point est-elle liée au business florissant des images porno ?

Autant de questions intimement liées au plaisir qui trouveront réponses dans "Questions à la Une" le mercredi 1 novembre à 20h20 sur La Une.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK