Soupe de courgettes au pesto de basilic, tuile de Parmesan et pignons de pin

La soupe que propose Leslie pour ce lundi est d’une simplicité enfantine. Peu d’ingrédients et presque pas de travail. C’est idéal pour commencer une nouvelle semaine en cuisine en ne se compliquant vraiment pas la vie.

Pignons sur potage

Parfois appelé "noix de pin", le pignon est une petite graine logée entre les écales de la pomme de certains pins poussant notamment dans le sud de l’Europe. Le pignon est d’ailleurs très prisé depuis longtemps dans cette région du globe et fait partie des fruits secs vendus couramment chez nous.

Source de protéines végétales, le pignon de pin contient des matières grasses qui sont majoritairement formées de "bons gras" pour la santé.

Il existe environ 120 espèces de pins, provenant, à une exception près, de l’hémisphère nord. Ils occupent les habitats les plus divers, depuis le désert jusqu’aux forêts humides, et toutes les altitudes, depuis le niveau de la mer jusqu’à la limite forestière.

Consommés en Europe et en Asie depuis le paléolithique, les pignons ont également fait partie de l’alimentation des Amérindiens du Sud et de l’ouest de l’Amérique du Nord depuis leur arrivée sur ce continent.

Toutes les espèces de pins produisent des pignons, mais dans bien des cas, ces derniers sont trop petits pour mériter le travail nécessaire à leur récolte. Le nombre d’espèces cultivées à cette fin est donc assez limité.

En Europe, on cultive le pin parasol depuis au moins 6000 ans. Ses pignons étaient grandement appréciés des Grecs et des Romains. L’arole y est également cultivé, tandis qu’en Asie, c’est l’espèce Pinus koraensis qui est la plus répandue. La majorité des pignons du commerce appartiennent à l’une ou l’autre de ces espèces.

Usages et précautions

En plus d’être nutritif, les pignons possèdent une saveur délicate qui accompagne magnifiquement les pâtes ; Ce n’est pas pour rien qu’il fait partie des ingrédients de choix dans un bon pesto italien.

On peut aussi tirer de certaines espèces une huile comestible très appréciée des gourmets et qui est aussi utilisée dans la médecine orientale et en cosmétique.

Le plus gros ennemi des pignons, c’est le temps… Il faut se les procurer dans des magasins où il y a une bonne rotation des marchandises et, si possible, sentir les pignons pour vérifier qu’ils ne sont pas rances. D’une manière ou d’une autre, il est conseillé de n’acheter que de petites quantités à la fois.

Les pignons sont meilleurs lorsqu’on les fait rôtir quelques minutes à sec dans une poêle. Remuer sans arrêt pour éviter qu’ils ne brûlent. Crus ou rôtis, salés ou pas, ils sont délicieux dans les soupes, les salades de légumes ou de fruits, les pâtisseries, etc.

Pour ce plat, il vous faut :

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 20 minutes

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 courgette moyenne
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 1 litre de bouillon de poule
  • 1 bocal de pesto de basilic (100 à 150 g)
  • 1 poignée de pignons de pin
  • 100 gr de Parmesan râpé
  • Sel et poivre noir du moulin

Préparation

  • ​​​​​​​Éplucher les oignons et les émincer.
  • Éplucher l’ail et l’émincer.
  • Laver la courgette et la couper en cubes.
  • Dans une casserole, faire suer les oignons avec un peu d’huile d’olive et une pincée de sel.
  • Quand ils sont transparents, ajouter l’ail, puis la courgette et le bouillon à hauteur.
  • Faire cuire pendant 15 à 20 minutes.
  • Pendant ce temps, sur une plaque allant au four, garnie d’une feuille de papier sulfurisé, déposer des petits tas de Parmesan râpé et les enfourner pendant 3 à 5 minutes à 200° (chaleur tournante) jusqu'à ce qu'ils soient bien fondus, puis laisser refroidir.
  • Faire chauffer une poêle à feu moyen et y faire torréfier les pignons de pin jusqu’à ce qu’ils commencent à prendre couleur, puis les transférer sur une assiette froide et réserver. (Attention, bien surveiller la cuisson pour éviter de brûler ces pignons).
  • Quand la soupe est cuite, mixer finement et ajouter le pesto. Bien mélanger.
  • Goûter et rectifier l’assaisonnement en ajoutant sel et poivre, selon le goût.
  • Servir en parsemant de quelques pignons de pin torréfiés et accompagner avec les tuiles au parmesan.

Astuce : Pour plus de croquant, vous pouvez servir avec des grissini.

A suivre tous les soirs sur la Une !

Retrouvez Leslie sur la Une, à 18h25, du lundi au vendredi, juste avant Les pigeons.

En quelques minutes, réalisez avec elle des repas simples et délicieux.

C’est aussi à revoir sur Auvio ou à suivre sur les réseaux sociaux !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK