Salade de pois chiches… Et plein d'autres choses

Salade de pois chiches... Et plein d'autres choses
Salade de pois chiches... Et plein d'autres choses - © Tous droits réservés

Cette semaine, on remplace le potage par une salade. Bien composée, bien assaisonnée, pleine de saveurs. Sucrée, salée, légèrement piquante et rafraîchie avec une sauce tout en légèreté. Une envie de printemps.

Le pois chiche fait partie de la famille des légumineuses, au même titre que les haricots, les petits pois, les lentilles. Plante ancienne, on a découvert que le pois chiche était déjà cultivé au Moyen Orient au VIIe millénaire avant notre ère avec les céréales, le pois et la lentille.

On a longtemps cru que le pois chiche venait du sud-ouest asiatique, mais la découverte relativement récente d’un de ses ancêtres sauvages (Cicer reticulatum) en Turquie a permis de déterminer qu’il était originaire du Proche-Orient et qu’il y était donc consommé il y a des milliers d’années. De là, il a migré en Inde où il est devenu la principale légumineuse et une des bases de l’alimentation. Les variétés que l’on cultive là-bas, mais aussi ailleurs en Asie, Afrique et Australie, sont de type desi, à grains noirs ou bruns et nettement plus petits que les grains de type kabuli que l’on cultive et consomme en Europe et en Amérique.

Aliment aux multiples possibilités et aux nombreuses vertus, le pois chiche est l’un des principaux ingrédients de l’houmous et des falafels, deux mets traditionnels du Moyen-Orient que l’on retrouve de plus en plus chez nous.

Le pois chiche, comme toutes les légumineuses, est un aliment naturellement riche en protéines végétales, en plusieurs vitamines et minéraux et en fibres alimentaires, ce qui en fait un aliment de choix pour les amateurs de cuisine végétarienne et vegan. De plus, il est faible en matières grasses, et comme tous les aliments végétaux il ne contient pas de cholestérol.

Quant au terme "chiche", qui est apparu dans la langue française en 1244, c’est une altération de son nom latin cicer ou de son successeur italien cece.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’origine de ce mot n’a rien à voir avec celle de son homonyme "chiche " qui est emprunté au grec kikkon, et qui veut dire "un rien".

Pour cette salade, il vous faut :

Temps de préparation : 15 minutes - Temps de cuisson : 10 minutes

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 bocal de pois chiches
  • 2 cuillères à café de harissa
  • 1 pincée de cumin en poudre
  • 1 cuillère à soupe de chutney de mangue (ou de miel si vous ne trouvez pas de chutney).
  • 4 sucrines
  • 250 ml de yaourt à la grecque
  • Une poignée d’herbes fraîches (aneth, persil plat, menthe, jeunes oignons, ciboulette…)
  • 2 gousses d’ail
  • ½ concombre
  • 1 orange taillée à vif
  • Le jus d’un citron jaune
  • Un peu d’huile d’olive
  • 2 pincées de fleur de sel
  • Poivre noir du moulin

Préparation :

  • Rincer et égoutter les pois chiches.
  • Dans une poêle type wok, verser un filet d’huile d’olive, ajouter la harissa et le cumin.
  • Ajouter les pois chiches et faire revenir quelques minutes à feu doux jusqu’à ce qu’ils soient colorés.
  • Ajouter 1 gousse d’ail émincée et le chutney et laisser cuire 5 minutes à feu doux.
  • Laver les sucrines et les couper en 4 dans le sens de la longueur.
  • Éplucher et couper le concombre en cubes.
  • Dans un saladier, mélanger les sucrines avec le concombre, quelques herbes hachées, un filet d’huile d’olive, un trait de jus de citron, sel et poivre.
  • Dans un bol, mélanger le yaourt, une pincée de fleur de sel, quelques tours de moulin à poivre noir, l’autre gousse d’ail émincée, une cuillère à soupe de jus de citron et les herbes fraîches ciselées.
  • Dans une assiette, dresser la salade, les oranges, les pois chiches et déposer une bonne cuillère de sauce au yaourt.

 

Cuire les pois chiches à la maison : Leslie emploie des pois chiches déjà cuits, vendus en bocal, mais si vous voulez les préparer vous-même, cela n’a rien de compliqué. Il faut juste s’y prendre à l’avance : les pois chiches secs doivent être trempés dans l’eau pendant plusieurs heures (une nuit, c’est idéal), puis cuits dans l’eau avant de pouvoir les déguster.

 

A suivre en TV, ce soir !

"Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?" vous coache en cuisine, tous les soirs, du lundi au vendredi, sur la Une, à 18h25, juste avant Les Pigeons.

Chaque jour, un plat original et facile à cuisiner avec des produits de saison.

A retrouver aussi sur Auvio et sur les réseaux sociaux.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK