Salade d’aiguillettes de poulet, sauce yaourt

Toute simple et fraîche, cette salade au poulet est idéale pour commencer la semaine sans passer des heures en cuisine.

Du croquant, du moelleux et de l’onctueux dans la même assiette : Leslie vous régale encore ce soir.

De la poudre de poivron

Parmi les épices qui donnent à ce plat tout son caractère, le paprika mérite qu’on s’y attarde.

En fait, c’est quoi le paprika, cette poudre rouge au goût un peu sucré et qu’on trouve en version plus ou moins piquante ?

Du poivron, tout simplement !

Et son histoire est longue car, au cours de ses pérégrinations à la surface de la terre, il lui est arrivé de changer de nom.

Comme pour pas mal d’autres fruits et légumes qui font désormais partie intégrante de nos habitudes culinaires, le poivron doux est venu d’outre-Atlantique où il était déjà cultivé par les populations locales depuis plus de 7000 ans, bien avant les Mayas et les Aztèques, et où on l’utilisait comme épice, comme plante médicinale et même comme monnaie.

Arrivé en Europe avec la colonisation espagnole, sous le nom de “pimienta” (mot espagnol désignant tout ce qui pique), il s’est ensuite répandu sur le continent européen.

Arrivé en Hongrie, il y a été largement adopté, ayant trouvé là un climat qui lui convenait parfaitement. C’est dans ce pays qu’est né le paprika (signifiant piquant en serbe), un ingrédient incontournable de la cuisine hongroise.

Le paprika est obtenu après avoir fait sécher les fruits qui vont être moulus. Il se décline en nombreuses variétés et autant de saveurs : doux amer, terreux, fruité et de peu à très piquant.

Il est également une épice essentielle de la cuisine espagnole. C’est lui, par exemple, qui donne au Chorizo sa couleur et son arôme typiques.

Envie d’en savoir plus ?

N’hésitez pas à écouter la séquence "le panier de Cindya" diffusée le mois dernier sur La Première et intitulée "Paprika, ou encore pimienta, pimenton, piment doux : comment le cuisiner ?"

 

Pour ce plat, il vous faut :

Temps de préparation : 15 minutes - Temps de cuisson : 10 minutes

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 600 g de filet de poulet
  • Paprika doux et cumin en poudre
  • Piment en poudre (facultatif)
  • Set et poivre noir du moulin
  • 300 g de yaourt grec
  • 1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 1 branche de menthe fraîche
  • 4 poignées de feuilles de salade mélangées (mesclun ou mélange de laitue, salade frisée, trévise, roquette).
  • 1 poignée de fruits secs (noix, noisettes, amandes) + quelques raisins de Corinthe pour ceux qui aiment les saveurs sucrées salées.
  • 1 oignon
  • Huile d’olive

Préparation

 

  • Peler l’oignon et le couper en rondelles très fines.
  • Le mettre dans une assiette creuse avec une pincée de sucre, une pincée de sel et arroser de vinaigre blanc. Laisser mariner.
  • Dans un bol, verser le yaourt, ajouter la moutarde, le jus de citron et les feuilles de menthe ciselées, saler et poivrer et bien mélanger.
  • Concasser grossièrement les fruits secs.
  • Couper les blancs de poulet en aiguillettes (dans le sens de la longueur).
  • Dans une poêle antiadhésive, verser un filet d’huile d’olive et faire torréfier les épices à feu doux. Faire revenir les aiguillettes à feu moyen. Saler. Elles doivent être colorées et juste cuites.
  • Répartir les feuilles de salade sur les assiettes et y déposer les rondelles d’oignons marinées au vinaigre, arroser d’un filet d’huile d’olive avant de disposer les aiguillettes et d’ajouter la sauce au yaourt. Terminer en parsemant de fruits secs concassés.

Votre potage en images sur la Une à 18h25 !

Pour voir Leslie préparer ce plat, ne manquez pas "Qu’est-ce qu’on mange ce soir" sur la Une, juste avant Les pigeons, comme les autres jours de la semaine.

Les vidéos sont disponibles sur Auvio. Et vous pouvez retrouver la cheffe à tout moment sur les réseaux sociaux !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK