Quinoa bowl, crudités et sauce au sésame

Quelques journées de météo clémente et lumineuse, ça donne envie de changer d’air… En cuisine, bien entendu !

Leslie a donc décidé de proposer une salade et de la composer en bowl, en version végétarienne, ce qui n’empêche pas la gourmandise. A déguster sans modération et sans culpabilité !

Le Quinoa n’est pas une graminée comme le sont le riz ou le blé. C’est une " pseudo-céréale " comme le sarrasin. Le quinoa est issu d’une plante de la même famille que les épinards et les betteraves.

Il gagne à être davantage cuisiné et consommé. Il fait merveille dans les salades et pour ceux qui cherchent à manger sans gluten, c’est l’aliment parfait.

Côté nutrition, il contient une grande quantité de protéines de haute qualité, des acides gras poly-insaturés et de nombreux micronutriments. Grâce à sa composition nutritionnelle et à son goût unique, son inclusion au régime alimentaire permet d’apporter de la variété au menu.

La plante sacrée des Incas

On pense que la domestication du quinoa s’est faite en même temps que celle du lama, il y a 6000 ans à 7000 ans dans les Andes de l’Amérique du Sud, la plante et l’animal vivant naturellement en mutuelle dépendance.

Le quinoa était, et est toujours, l’une des rares plantes à pouvoir survivre dans le milieu inhospitalier de l’Altiplano andin, où vivait le guanaco, ancêtre du lama. Enrichi par le fumier des animaux, le sol des enclos primitifs construits par les premiers éleveurs agriculteurs constituait un milieu idéal pour la germination des graines de quinoa.

Dans ces conditions, la plante croissait rapidement et devait donner d’excellents rendements, ce qui n’a certainement pas échappé aux humains en quête de grains pour se sustenter.

Plante sacrée des Incas, qui l’appelaient chisiya mama, littéralement " graine mère ", le quinoa a largement contribué à l’expansion de cette grande civilisation.

Sous la domination des Espagnols, cette graine indigène a été méprisée et reléguée pour favoriser la culture du blé et de l’orge, si bien que durant les siècles qui ont suivi l’installation espagnole dans les régions andines, le quinoa a périclité pour ne persister que dans les endroits incultes et éloignés des centres de décision.

Malgré cela, aujourd’hui, il est la principale source de protéines pour la majorité de la population dans l’Altiplano Sud de la Bolivie.

 

Pour ce plat, il vous faut :

Temps de préparation : 20 minutes - Temps de cuisson : 10 minutes

Ingrédients pour personnes 4 personnes

  • 200 gr de Quinoa
  • ¼ de chou rouge
  • 1 poignée d’edamames
  • ½ bloc de feta
  • 2 betteraves cuites (s’achètent sous vide au supermarché)
  • 2 salades sucrine
  • 1 carotte râpée
  • 1 petite boîte de maïs
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre
  • Pour la sauce sésame (si vous ne l’avez pas achetée toute prête dans le commerce) :
    • 3 cuillères à soupe d’huile de sésame
    • 2 cuillères à soupe de jus de citron vert
    • 2 cuillères à soupe de purée de sésame
    • 1 cuillère à soupe de sauce de soja
    • 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
    • Un peu de racine de gingembre râpée
    • 1 cuillère à soupe de graines de sésame blond toastées
    • 1/4 de cuillère à café de piment d’Espelette

Préparation

  • Cuire le quinoa comme indiqué sur le paquet.
  • Émincer le chou rouge et le mettre dans un saladier avec le vinaigre.
  • Râper la carotte.
  • Laver les sucrines.
  • Dans un bol, mixer les betteraves et la feta pour réaliser une sauce nappante.
  • Dresser tous les éléments dans un bol, arroser de sauce betterave une moitié et l’autre moitié de sauce sésame.
  • Pour la sauce sésame : mixer tous les ingrédients sauf les graines de sésame et le piment, que l’on ajoute en dernier.

Suivez "Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? " tous les soirs sur le Une !

Leslie vous donne rendez-vous aux fourneaux, à 18h25, du lundi au vendredi, juste avant Les pigeons.

Vous pouvez aussi la revoir sur Auvio ou la retrouver sur les réseaux sociaux !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK