Orecchiette au pesto rouge et chèvre

Une fois de plus, vendredi, c’est le jour de la gourmandise assumée dans la cuisine de Leslie. Et cette semaine, en matière de pâtes, elle a opté pour ces petites pâtes rondes au nom évocateur : des orecchiette dans une sauce onctueuse !

Petites oreilles et prêtres étouffés

Et en optant pour ces pâtes, Leslie nous offre un bon prétexte pour repartir à la chasse aux curiosités dans le petit lexique des pâtes dont les formes s’adaptent aux textures des différentes sauces et accompagnements.

Au cœur de cette panoplie, les orecchiettes d’aujourd’hui sont en forme de petites oreilles (oreille se dit orecchio en italien). Ces petites pâtes rondes qui sont traditionnellement écrasées entre les doigts pour leur donner leur forme reconnaissable sont originaires de la région des Pouilles. Elles adorent les sauces abondantes qu’elles vont absorber. Elles se sentent aussi très à l’aise dans les soupes et les salades.

Savez-vous que l’on peut aussi trouver des “cravattine”, qui sont en forme de nœud de cravate, ou des “creste di galli” qui signifie crête-de-coq ?

Parmi celles qui font référence à des animaux, outre les farfalle (papillons), on trouve les calamarata, des anneaux plus ou moins grands et épais qui rappellent les anneaux de calamar. Quant aux vermicelles, leur nom évoque des petits vers.

Et avez-vous déjà mangé des “strozzapreti” dont le nom pose plus de questions qu’il n’apporte de réponse… Concernant leur forme, il s’agit de morceaux de pâtes aplatis et enroulés sur eux-mêmes irrégulièrement. Quant à leur nom, il signifie “étrangle prêtre”… En français, on pourrait peut-être utiliser l’expression “étouffe-chrétien” qui renvoie à des préparations difficiles à avaler ou à digérer.

Il y a plusieurs légendes pour expliquer cette appellation : selon l’une d’elles, les prêtres gourmands adoraient tant ces pâtes savoureuses qu’ils les mangeaient trop vite, allant parfois jusqu’à s’étrangler.

Une autre légende raconte que les femmes fabriquaient habituellement ces pâtes pour les prêtres en paiement partiel des loyers dus par les fermiers et qu’elles accomplissaient cette tâche en souhaitant que les prêtres s’étranglent en les consommant.

Pour ce plat, il vous faut :

Temps de préparation : 5 minutes

Temps de cuisson : 15 minutes

Ingrédients pour 4 personnes

  • 500 g d’orecchiette
  • 1 fromage de chèvre frais (150 gr)
  • 2 poignées de roquette
  • 1 courgette
  • 2 cuillères à soupe de pesto de tomates
  • 100 ml de vin blanc sec ou 100 ml de bouillon de poule
  • 200 g de speck
  • 1 échalote
  • Un peu de fleur de sel
  • Poivre noir du moulin

Préparation

 

  • Mettre l’eau à bouillir pour les pâtes.
  • Dans un bol, mélanger le fromage de chèvre et le pesto de tomate.
  • Émincer l’échalote.
  • Couper la courgette en petits cubes.
  • Trancher le speck en fines lanières.
  • Dans une poêle, mettre un peu d’huile d’olive et faire revenir l’échalote.
  • Ajouter le speck et lorsqu’il est cuit, ajouter la courgette et faire revenir à feu moyen quelques minutes.
  • Saler et poivrer.
  • Déglacer avec le vin blanc ou le bouillon, faire réduire pendant 1 minute et ajouter le mélange chèvre – pesto. Bien mélanger pour obtenir une sauce onctueuse (si le mélange est trop compact, ajouter un peu d’eau de cuisson des pâtes).
  • Ajouter les orecchiette cuites à la sauce, bien mélanger et servir dans une assiette creuse avec un petit nid de roquette par-dessus.

 

Rendez-vous sur la Une à 18h25

En TV, retrouvez Leslie sur la Une, à 18h25, du lundi au vendredi, juste avant Les pigeons.

A suivre aussi sur Auvio et sur les réseaux sociaux !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK