Boulettes, sauce tomate et frites au four

Les boulettes font partie des plats traditionnels de notre pays… Un plat que tout le monde connaît et qui, comme quelques autres, agit comme une madeleine de Proust et a le don de nous faire retomber en enfance.

Leslie ne pouvait pas laisser ce monument de notre gastronomie au placard. Le voici donc dans sa version "en sauce tomate".

Boulets, ballekes et vitoulets

Les boulettes, c'est une façon d'accommoder la viande que l’on retrouve partout dans le monde.

Selon certaines sources, leur origine en Europe semble remonter au temps des Romains, qui les confectionnaient en mélangeant viandes, poissons et crustacés. Plus tard, chez les Arabes, au Xe siècle, on trouve les premières traces de recettes de boules de viandes aromatisées.

On trouve aussi les köttbullar suédoises, les frikadeller danoises et allemandes, les gehaktbal néerlandaises, les polpette italiennes ou les albondigas espagnoles. Le Moyen Orient a ses kefta et l’Asie n’est pas en reste. Les cuisines chinoise, indienne, thaïlandaise et bien d’autres utilisent cette technique pour accommoder viandes, poissons et légumes.

En Belgique, les boulets liégeois et leur sauce lapin sont sans doute les plus célèbres, mais il ne faut pas négliger les “ballekes” des cuisines bruxelloises.

A Charleroi, on les appelle “vitoulets”, un nom dont l’origine n’est pas certaine mais qui pourrait venir du latin "vitulus" signifiant "veau" dont la viande était utilisée pour confectionner des boulettes de viande. En Italie, on prépare des "polpette di vitello".

A moins que cette appellation soit l’héritière du verbe français "touiller" signifiant mélanger et souvent utilisé en wallon de Charleroi : on raconte que lorsqu’il fallait préparer un repas pour des visiteurs arrivés à l’improviste, on courait cherché du haché qu’il fallait vite touiller pour en faire les fameuses boulettes…

Pour ce plat, il vous faut :

Temps de préparation : 20 minutes – Temps de cuisson : ½ heure

Ingrédients pour 4 personnes

  • 600 gr de hachis porc et veau
  • 2 échalotes
  • œuf
  • 100 gr de mie de pain trempée dans du lait et pressée pour enlever l’excédent de liquide
  • 1 cuillère à soupe de moutarde
  • Farine
  • 1 boîte de tomates concassées
  • 2 feuilles de laurier
  • 800 gr de pommes de terre bintje pour les frites
  • Huile d’olive, sel et poivre noir du moulin.

Préparation :

  • Mettre la viande dans un plat et y ajouter les échalotes émincées en brunoise, la moutarde, l’œuf entier et la mie de pain humidifiée. Poivrer. Saler uniquement si le hachis n’a pas été assaisonné par le boucher.
  • Bien mélanger.
  • Former les boulettes, les passer dans la farine et, dans une poêle adhésive chauffée avec du beurre, les saisir de tous les côtés.
  • Ajouter ensuite les tomates concassées, le laurier, poivrer puis couvrir et laisser cuire à feu doux 20 à 30 minutes.
  • Préchauffer le four à 180 degrés.
  • Pendant ce temps, éplucher les pommes de terre et les couper en frites.
  • Réserver dans un saladier, verser un peu d’huile d’olive, mélanger et les déposer sur une plaque avec du papier sulfurisé.
  • Enfourner 20-25 minutes.

A suivre sur la Une !

Pour le tuto en cuisine, rendez-vous sur la Une, à 18h25, du lundi au vendredi, juste avant Les pigeons.

Leslie y explique les étapes et les techniques à utiliser, en toute simplicité.

A suivre aussi sur les réseaux sociaux !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK