"Pour Sarah" : Clément Rémiens entre la vie et la mort dans cette série inédite

"Pour Sarah" : Clément Rémiens entre la vie et la mort dans cette série inédite
3 images
"Pour Sarah" : Clément Rémiens entre la vie et la mort dans cette série inédite - © FRANCOIS ROELANTS

Changement de décors pour Clément Rémiens ! L’interprète de Maxime Delcourt dans "Demain nous appartient" a quitté les plateaux de Sète le temps de donner la réplique à Eden Ducourant et François-Xavier Demaison dans "Pour Sarah". Une série dramatique en 6 épisodes tournée entre Paris et Perpignan dans lequel il tient le rôle principal… et qui arrive sur la RTBF ! Voici ce qu’il faut savoir.

Adaptation d’une série québécoise, "Pour Sarah" nous emmène dans le monde trouble et secret de l’adolescence. Coproduite par la RTBF, elle est déjà en compétition au Festival de la Fiction de La Rochelle 2019 et débarque le mardi 17 septembre à 20h20 sur La Une. Les épisodes se regardent deux par deux durant trois mardis de suite.

Ça raconte quoi ?

Sarah et Cédric, 18 ans, amis d’enfance, sont retrouvés à l’aube entre la vie et la mort à côté d’une voiture accidentée. Plusieurs indices laissent entendre qu’il ne s’agit pas d’un banal accident : la voiture a été volée, le corps de Sarah a été déplacé, et la personne qui a prévenu les secours s’est volatilisée.

Lorsque l’enquêtrice chargée de l’affaire découvre que sa propre fille était avec Cédric et Sarah quelques heures avant l’accident et cache une partie de la vérité, elle se jure de faire toute la lumière sur cette nuit-là. Sa quête de vérité va pointer les projecteurs sur les secrets de la communauté, les responsabilités de chacun, et entraîner les parents dans le monde trouble et secret de l’adolescence.

Au casting

Aux côtés du jeune Clément Rémiens, un casting de choix ! Eden Ducourant, déjà vue dans "Bis" et "Camping 3", interprète Sarah dont la série porte le nom.

Côté adulte, vous reconnaîtrez François-Xavier Demaison dans le rôle du père de Sarah. Mais aussi Thomas Jouannet dont la fille, Chloé, suit la même voie que son papa (et sa maman, Alexandra Lamy) ou encore Caroline Anglade, habituée du petit écran ("Lebowitz contre Lebowitz", "Meurtres à…").

Que de raison d’être devant La Une le 17 septembre pour les deux premiers épisodes.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK