NOMADE: Parlons bien, parlons climat !

NOMADE: Parlons bien, parlons climat !
NOMADE: Parlons bien, parlons climat ! - © Tous droits réservés

Pour ce dernier numéro Nomade, Sofiane Hamzaoui vous réserve son lot de surprises. Toujours plus de reportages de terrain, d’interviews d’artistes... mais aussi quelques nouveautés exclusives à découvrir sur La Trois et sur Auvio !

Un rendez-vous à ne pas manquer le lundi 24 juin à 23h00 sur La Trois et sur Auvio.

Pour ce nouvel épisode NOMADE, Sofiane nous emmènera à la rencontre du frigo solidaire " Freego ", une initiative qui œuvre pour le Zéro Déchet tout en luttant contre la précarité. L’interview NOMADE sera consacrée à Adélaïde Charlier et Anuna De Wever, les deux visages du combat climatique en Belgique. Comme d’habitude, l’épisode se clôturera en musique avec un live du poulain de Maître Gims : le chanteur " Says'z ".

A lire l'interview de Sofiane par Amélie Magnon

Que représente Nomade pour toi ?

Le but de l'émission est d'aller à la rencontre de la jeunesse créative de Bruxelles, de ses personnalités et personnages inspirants. Nomade c'est mettre en avant le positif de chacun que cela soit dans l'humain comme dans l'action. Cela permet de créer un canal de diffusion pour tous ces gens qui n'ont pas forcement de tribune mais à qui l'on permet de s'exprimer avec un ton familier et léger. L’intérêt est de les valoriser humainement par rapport à ce qu'ils font pour inspirer les autres.

Lorsque tu as commencé Nomade, à la saison 1, est-ce que tu t'imaginais déjà faire quelque chose qui allait durer dans le temps avec une saison 2 ?

Au départ il n'y avait pas d'idée de pérenniser la chose, ça a été une envie simple d'aller là où l'on n'a pas d'habitude d'aller. 

Avoir la possibilité de faire une saison 2 de Nomade, c'est gratifiant ? 

Ça a été très valorisant. Avec l'équipe on s'est dit que cela avait un sens pour les autres, un intérêt pour le public et pour la RTBF. C'est une réponse qui nous a conforté dans le fait que ça a été une très bonne dynamique et qu'il fallait continuer dans ces idées. 

Comment as-tu choisis les thèmes et personnes que tu rencontres ?

Pour cette saison, avec le comité de pilotage RTBF on a établi des grandes lignes directrices des sujets qui allaient être abordés mais tout en laissant place au bouche à oreille et aux dernières actualités. Il m'est arrivé parfois d'avoir une idée précise de ce que je voulais faire pour mon épisode mais au même moment, il y a eu un événement qui a pris le dessus et qui a eu toute notre attention. 

Quelle a été ta plus belle découverte cette année ?

Il y en a eu plein. Je pense avoir été particulièrement touché par le sujet que j'ai fait sur les réfugiés. "L'aide aux migrants".

J'ai été sous la pluie, à la rencontre des organisatrices de l'ASBL rencontrer les réfugiés et surtout les bénévoles. C'était la veille de Noël et les bénévoles invitaient chacun des réfugiés chez eux pour passer le réveillon de Noël et le Nouvel An. Ce qui m'a beaucoup touché, ça a été ces gens qui se déplacent par un temps d'hiver, sous la pluie, qui viennent de partout en Belgique, qui ont des appartenances sociales diverses et qui viennent donner pour d'autres personnes. Je pense que ça transmet vraiment l'esprit de l'émission, c’était un très bon souvenir. 

Tu es producteur et présentateur de ta propre émission. Quelle est la place de Nomade dans ta vie ?

On m'appelle dans la rue NOMADE (rire) ! La place de Nomade dans ma vie est très grande. Une émission prend un mois à se faire. Je suis aidé pour les tournages par une petite équipe mais ensuite de la pré-production à la production, jusqu'au montage et la réalisation, c'est moi qui fait tout ! Il faut créer une dynamique dans l'émission, je le prends vraiment très à cœur car on ne sait jamais jusqu'à quand ça va durer. Tant qu'on a cette capacité et ce pouvoir de parler aux autres et pour les autres, on en profite jusqu'au bout.

La saison 3 est-elle prévue ?

Oui ! il y aura une saison 3. Et elle sera pleine de surprises puisque la saison 1 a été différente de la saison 2, qui sera elle aussi différente de la saison 3. Toujours avec du nouveau et toujours en allant chercher l'humain qu'il y a autour de nous. Je pense sincèrement que l'humain est notre futur, tout simplement. 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK