"Meurtres à Lille" : Annelise Hesme dans un rôle plus "masculin"

Elsa LUNGHINI et Annelise HESME
5 images
Elsa LUNGHINI et Annelise HESME - © Tous droits réservés

Au côté de l’actrice et chanteuse Elsa Lunghini, Annelise Hesme vous plonge dans le milieu de l'art pour ce nouveau volet de la collection "Meurtres à". Un rôle quelque peu différent pour l’héroïne de "Nina"…

Vous la connaissez peut-être pour son rôle d’infirmière dans la série médicale "Nina", mais c’est dans la peau d’une flic qu’Annelise Hesme vous donne rendez-vous pour un nouvel épisode de la collection "Meurtres à", le mardi 11 novembre sur La Une.

D’origine parisienne, son personnage retourne à Lille, la ville où elle a grandi, pour une enquête palpitante qui nous conduira dans des lieux somptueux… Et à l'instar de l’actrice, attendez-vous à des rebondissements !

"Je ne suis peut-être pas très finaude mais je n’avais pas senti le meurtrier. J’avais suivi toutes les pistes, toutes les fausses pistes. J’étais tombée dedans. " s’amuse l’actrice au micro de RTL2, qui accueille ce rôle et ce scénario "très bien écrit" les bras grands ouverts.

"C’était un rôle où je pouvais montrer un côté plus masculin." a-t-elle confié.

Un trio de choc

Cet épisode de "Meurtre à Lille" se déroule au musée de La Piscine de Roubaix où l’on découvre le cadavre du sculpteur Lillois Victor Maurin à quelques heures de l’inauguration de son exposition !

La jeune substitut du procureur, dont c'est la première affaire, fait venir de Paris le commandant Caroline Flament (Annelise Hesme) pour mener l'enquête… Ce qui ne plaira pas au personnage campé par Loup-Denis Elion, le capitaine William Henry, en poste à Lille.

Leurs relations s'annoncent houleuses, mais heureusement Caroline pourra compter sur le soutien de son amie d'enfance, Astrid D'Armentières, qui n'est autre que la scénographe du sculpteur.

Cette dernière est jouée par Elsa Lunghini que l’on retrouve avec plaisir au petit écran depuis sa performance récompensée dans "Parole contre parole".

À la découverte de Lille

En plus de ce trio d’acteurs de haut vol, la ville où se passe l’action devient, comme dans chaque épisode de "Meurtres à", un personnage à part entière.

La réalisatrice Laurence Katrian s’est amusée à jouer dans "des décors inouïs" de Lille et se réjouit de les faire connaître aux téléspectateurs. "On est là aussi pour faire découvrir la région"  explique-t-elle au micro de RTL 2 . "Quand il y a des beautés, autant les montrer !" conclut-elle.

Rendez-vous sur La Une le mardi 11 décembre à 20h20.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK