Les bienfaits de l’art sur notre santé

L’OMS l’affirme : dessiner, peindre, voir des expositions est bénéfique pour notre santé. Pas moins de 900 études ont été épluchées pour arriver à cette conclusion. Focus sur quatre recherches étonnantes qui mettent en lumière les liens entre art visuel et cerveau.

Dessiner pour moins stresser…

La première a été menée avec des étudiants qui s’apprêtaient à passer des examens. Les chercheurs leur ont prélevé un peu de salive, afin de mesurer leur quantité d'hormones de stress, qu’on appelle le cortisol. Sans surprise étant donné les circonstances, le niveau de cortisol de ces étudiants était bien sûr assez élevé.

Puis les chercheurs les ont divisés en deux groupes et ils ont demandé au groupe 1 de dessiner pendant 45 minutes. Ils ont alors constaté que les étudiants qui avaient dessiné étaient parvenus à diminuer leur niveau de stress, contrairement aux autres étudiants. Le dessin constituerait donc un excellent antistress !

…diminuer nos émotions post-traumatiques…

Une autre étude a été réalisée dans un tout autre contexte, avec un autre groupe d’étudiants. Les chercheurs leur ont demandé de regarder un documentaire particulièrement effrayant, puisqu’il raconte le meurtre d'un jeune étudiant homosexuel aux États-Unis.

Après le visionnage de ce film, ils ont réparti les élèves en trois groupes :

  • Au groupe 1, ils ont demandé de faire un dessin en rapport avec le film.
  • Au groupe 2, ils ont demandé de faire un dessin sans aucun rapport avec le film.
  • Enfin, ils n’ont rien demandé au groupe 3, qui servait en fait de groupe contrôle.

Qu’ont-ils constaté à l’issue de cette expérience ?  Les étudiants qui avaient fait un dessin sans aucun rapport avec le film étaient ceux qui géraient le mieux leurs émotions post-traumatiques. Dessiner en laissant libre cours à son imagination favorise donc le lâcher-prise face à des souvenirs traumatisants.

…et booster notre cerveau

Une troisième étude s’est intéressée aux petits gribouillages, pas toujours esthétiques, que l’on réalise parfois au cours de réunions qui s’éternisent : des chercheurs se sont amusés à mesurer la capacité de l’ensemble des participants à retenir les informations au cours de ces meetings. Résultat ? Les personnes qui gribouillent retiennent jusqu’à 29% d’informations en plus ! Le fait de dessiner permet donc au cerveau de mieux fonctionner et de se montrer plus performant.

Un tour au musée

Les arts visuels ont donc de multiples bienfaits sur notre santé : les pratiquer réduit notre stress, nos émotions post-traumatiques et booste notre cerveau. Et plus étonnant encore, la simple consommation d’art suffit déjà à nous faire du bien : des chercheurs ont démontré que le simple fait de contempler une toile ou une sculpture qui vous plaisent dans un musée produit une harmonie dans votre cerveau, bien visible via des capteurs.

Alors, à pratiquer ou à contempler, peu importe : une chose est sûre, l’art nous fait du bien !

Retrouvez la chronique de Patrice Goldberg dans la Grande Forme sur Vivacité :

Et retrouvez Matière Grise sur Auvio ou en télé tous les mercredis (23h00) sur La Une à partir de septembre.

Rediffusions les samedis (23h00) et dimanches (8h30) sur La Une.

Matière Grise, le magazine de la curiosité, qui fait réfléchir sans même y penser !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK