La musique développe l’altruisme de nos enfants

On dit que la musique adoucit les mœurs. Mais qu’en est-il de nos compétences sociales, en particulier celles des enfants ?

1 images
La musique développe l’altruisme de nos enfants © ©The danw, Pixabay

La musique développe l’empathie de nos enfants…

Pour en savoir plus, des chercheurs ont mené une expérience sur des jeunes enfants, âgés d’environ 4-5 ans et répartis en binômes. Chacun des binômes était dans un premier temps confronté à un jeu : il s’agissait de réveiller une grenouille-jouet soi-disant endormie. Pour ce faire, une petite comptine familière des enfants était diffusée dans la pièce. Simplement, les binômes étaient répartis en deux groupes : dans le premier, les enfants pouvaient non seulement chanter mais aussi accompagner la comptine avec des instruments de percussion, tandis qu'il n’y avait pas d’instrument dans le second

Dans tous les cas, dès que la grenouille était réveillée, les chercheurs proposaient un nouveau jeu aux binômes des deux groupes : les enfants recevaient chacun un tube en plastique transparent à l’intérieur duquel se trouvaient des boules, et il leur était proposé de simplement le retourner.  

Que s’est-il passé ? Les scientifiques avaient en fait saboté le capuchon de l’un des deux tubes, de manière à ce qu’il s’ouvre et que les boules se répandent sur le sol. Pourquoi mettre en place un tel stratagème ? Les chercheurs souhaitaient en fait observer le taux de solidarité entre enfants : quelle proportion d’entre eux allaient aider leur compagnon à ramasser les boules ?  

… et leurs facultés d’apprentissage

Lorsqu’il s’agissait des binômes ayant accompagné le réveil de la grenouille avec les instruments de percussion, ils ont observé dans plus d’un cas sur deux un phénomène de solidarité et d’altruisme, alors que ce n’était quasiment jamais le cas dans le second groupe. Pratiquer de la musique aurait donc un véritable effet sur notre solidarité.

Les chercheurs ont poussé l’expérience plus loin : ils ont réuni des classes d’enfants, qui ont été divisés cette fois aussi en deux groupes.  

Le groupe 1 recevait une initiation à la musique à travers l’apprentissage des percussions, du chant, etc. Le groupe 2 était quant à lui rassemblé autour d’un conteur ou d’une conteuse, qui leur racontait des histoires. Les chercheurs ont ensuite procédé à toute une série de tests sur les deux groupes. Ils ont constaté que les enfants qui avaient bénéficié de l'initiation musicale avaient nettement plus de chances d'avoir des gestes de bienveillance et de solidarité que ceux qui avaient écouté les histoires.

Mieux encore : après une nouvelle batterie de tests, centrés sur l’apprentissage cette fois, ils ont noté que les enfants qui avaient fait de la musique obtenaient de meilleurs résultats que les autres.

La musique possède d’étonnants pouvoirs sur nous : n’hésitez pas à y exposer vos enfants dès le plus jeune âge !

Retrouvez la chronique de Patrice Goldberg sur La Première :

Et retrouvez Matière Grise sur Auvio ou en télé tous les mercredis (23h00) sur La Une.

Rediffusions les samedis (9h00) et dimanches (8h30) sur La Une.

Matière Grise, le magazine de la curiosité, qui fait réfléchir sans même y penser !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK