Pascal Chabot analyse le Global burn-out dans "Les sentinelles"

Pascal Chabot analyse le Global burn-out dans "Les sentinelles"
Pascal Chabot analyse le Global burn-out dans "Les sentinelles" - © Tous droits réservés

Après avoir étudié la philosophie à la Sorbonne à Paris et à l’Université libre de Bruxelles, Pascal Chabot a consacré sa thèse de doctorat à la pensée de Gilbert Simondon. Il a été chargé de Recherche au FNRS et est l’auteur de livres et d’articles sur la philosophie contemporaine, l’éthique et l’esthétique. Il enseigne à l'IHECS-Bruxelles. Une personnalité riche avec qui Caroline Veyt s'est entretenue, dont les recherches récentes ont porté sur un nouveau mal de société : le burn-out. A voir jeudi à 21h25 sur La Trois.

Le burn-out (surmenage), le bore-out (ennui au travail) et le brown-out (pour ceux qui ne trouvent aucun sens à ce qu'ils font) sont les sujets qui seront développés dans l'émission. Mais aussi l'évolution de la société et notamment l'intérêt pour l'écologie, l'importance donnée aux nouvelles technologies (avec un chapitre sur l'intelligence artificielle) et la place du citoyen face à une société dans laquelle il ne se retrouve plus.

Global burn-out

Pascal Chabot est l’auteur de Global burn-out (PUF, 2013). Dans cette étude, Pascal Chabot a voulu comprendre ce qui arrivait à cette âme qui brûle, s’épuise au point de ne plus pouvoir avancer. Sa thèse concernant le burn-out est que c’est une pathologie de civilisation. Il n'est pas seulement un trouble individuel qui affecte certaines personnes mal adaptées au système, ou trop dévouées, ou ne sachant pas (ou ne pouvant pas) mettre des limites à leur investissement professionnel. Il est aussi un trouble miroir où se reflètent certaines valeurs excessives de notre société : son culte du plus, du trop, de la performance.

Ses sujets de recherches précédents : Les sept stades de la philosophie (PUF, 2011). Pourquoi la philosophie ? se demande Pascal Chabot. Que chercher dans cette discipline ? Quel impact peut-elle avoir sur l’existence de celles et ceux qui la pratiquent ? Élucider, libérer, se connaître, transmettre, prospecter, transformer et réjouir : telles sont les sept opérations philosophiques majeures, les sept stades de ces étranges jeux où s’affrontent et se révèlent la vie et la théorie.

Dans Après le progrès (PUF, 2008), il explique qu’il serait hypocrite de condamner les progrès enregistrés dans tous les domaines techniques, quand l'homme des temps contemporains en jouit chaque jour. A partir d'une approche philosophique serrée, Pascal Chabot montre que le progrès est proprement vide de sens et qu'il ne tient qu'à l'humanité de le charger de valeur.

Dans La philosophie de Simondon (Vrin, 2003), mêmes questionnements : Les techniques ont transfomé les sociétés. Elles sont le bras armé d’une imagination nouvelle qui s’est donné les moyens de concrétiser ses désirs. Quelles individuations valoriser, quelles techniques faut-il défendre et quelles autres réprouver ?

Avec le cinéaste François Lagarde, il a réalisé le film Simondon du désert (Hors-œil, 2012). Gilbert Simondon, philosophe français du XXe siècle (1924-1989), penseur de la technique et de l’individualisation, fut longtemps ignoré et très peu lu. Mais depuis une dizaine d’années on le redécouvre. Quelles sont les raisons qui ont pu masquer à ce point une œuvre aussi magistrale dont la pertinence et l’humanité nous éclairent aujourd’hui ?

Un documentaire sur le burn-out

Pascal Chabot prépare actuellement un documentaire sur le burn-out, avec le cinéaste Jérôme le Maire, auteur du Thé ou l'électricité. Un film coproduit par Zadig et la RTBF.

Il a aussi évolué dans le monde de la danse contemporaine, comme conseiller artistique de la chorégraphe Michèle Noiret, artiste associée au Théâtre national de Belgique, avec qui il a participé au processus de création des spectacles Chambre blanche (2006), Les Arpenteurs (2007), De deux points de vue (2007), Demain (2009), Minutes opportunes (2010).

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK