Philippe Lambillon, bourlingueur jusqu'au-boutiste

Philippe Lambillon dans 69 minutes sans chichis
Philippe Lambillon dans 69 minutes sans chichis - © Martin Godfroid

Ses collègues et amis ont balancé : il n'est pas toujours facile de travailler avec un être aussi passionné et convaincu que Philippe !

Serge Schots est ingénieur du son. Il a commencé à travailler sur Les Carnets du bourlingueur il y a 27 ans et a donc eu le temps de partager les bons et les moins bons plans avec cet aventurier que rien n'arrête.

C'est sûr qu'avec Philippe, on ne s'aventure pas au fin fond de la brousse pour se la couler douce... Les Carnets du bourlingueur, c'est du boulot à temps plus que plein : dès le moment où le soleil fait son apparition et jusqu'au moment où il se couche, on bosse ! Il faut dire que pour tourner avec des pythons étrangleurs ou pour simuler une amputation en guise de désinfection, il faut parfois s'y reprendre à plusieurs reprises ! D'autant que Philippe ne voit pas le temps passer et ne ressent nullement la fatigue. Tant que l'objectif de tournage n'est pas atteint, il continue ! S'arrêter pour manger ou se reposer ne lui vient même pas à l'esprit. Ce qui, à la longue, est plutôt pénible pour la petite équipe qui l'accompagne. Rien d'étonnant que le matériel lui-même finisse par se rebeller ! Serge s'est par exemple souvenu d'un tournage génial avec un lama particulièrement bon acteur, avec qui ils avaient joué pendant une bonne dizaine de minutes jusqu'à ce que Serge s'aperçoive que la pile de l'émetteur qui envoie le son vers la caméra était morte. Pas de son, donc, sur ces magnifiques images de lama cracheur ! Un coup qui a valu à Serge la réputation d'oublier de changer ses piles !

Quant à Adrien Joveneau, qui a rencontré Philippe en radio il y a 30 ans et a travaillé avec lui, il nous a confié qu'une chronique de Philippe Lambillon dans son émission lui a valu quelques soucis ! Adrien a même été privé d'antenne pendant un mois parce que Philippe s'était moqué de Gerard Lenormand. Vous ajoutez à cela le fait que l'homme est très bavard, et vous aurez compris qu'il est difficilement maîtrisable en radio !

Il semblerait toutefois que les deux camarades de Philippe ne lui en aient pas tenu rigueur puisqu'au bout de toutes ces années, ils sont restés proches. Adrien et Serge ont croisé leurs regards sur leur bourlingueur préféré et ils se rejoignent sur pas mal de points ! Ecoutez leurs Confidences ou presque...

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK