Les Carnets du Bourlingueur sont de retour : "On a tourné des séquences très fortes"

Les Carnets du Bourlingueur sont de retour : "Après 30 ans, ça m'amuse toujours"
5 images
Les Carnets du Bourlingueur sont de retour : "Après 30 ans, ça m'amuse toujours" - © M.Techy

Entre aventures, découverte et humour, Philippe Lambillon s’en est donné à cœur joie dans les 12 nouveaux Carnets à découvrir cet été. Il nous livre les secrets de l’émission qui cartonne depuis 29 ans !

Après avoir sillonné les quatre coins du monde toute l’année, Philippe Lambillon est de retour sur la RTBF avec une nouvelle saison des Carnets du Bourlingueur, à découvrir tous les samedi à 20h25 sur La Une.

Au menu, de la découverte à travers des documentaires percutants et, bien entendu, ses célèbres conseils de survie diffusés dans plus de 100 pays. Une recette qui marche depuis presque 30 ans !

"Le public est toujours là ! Ça fait 29 ans, et chaque année je me dis 'c’est énorme'. L’année dernière alors qu’il y avait le Mondial, on a dépassé les 300.000 téléspectateurs sur certaines émissions" se réjouit Philippe Lambillon qui a encore plein de projets pour la suite. "Il y a encore plein de pays et de régions où j’ai envie d’aller. Les îles vraiment isolées comme celles autours de la Nouvelle-Guinée, les îles Salomon, ou alors un tournage en Antarctique. Je suis toujours à la recherche des grandes étendues."

Cette saison encore, il n’a pas hésité à prendre des risques pour ramener des images incroyables dans ses bagages. "On a tourné des séquences très fortes notamment avec des hyènes, des rhinocéros. C’est assez spectaculaire." prévient-il.

Seul aux commandes de l’émission qu’il "chouchoute", tout en s’intéressant aux envies des téléspectateurs, le baroudeur abordera cette année des sujets proches de l’actualité, parfois un peu plus durs. "Ce sont des sujets que je n’ai jamais traités."

Premier épisode : direction "la croisière du plaisir"

Comme chaque année, vous retrouverez un carnet inédit encadré par deux documentaires. Niveau reportage, "on va commencer avec une croisière, la Groove Cruise, ce que j’ai appelé la croisière du plaisir." annonce l’aventurier. "C’est la nouvelle façon de voyager des Américains qui ont peur des attentats, des maladies. Ce sont des paquebots de luxe où on fait la fête." Une croisière où se mélangent excentricité, amour et plaisirs interdits. "Ça devient un phénomène aux États-Unis. Ça m’intéresse car c’est une nouvelle façon de voyager et ça dépasse tout ce que j’aurais pu imaginer il y a encore 10 ans."

Le premier Carnet vous emmène, lui, au Triangle d’Or. Vous verrez que la faim des populations peut les amener à jouer des tours aux touristes… Comme toujours, les Carnets sont fictifs et teintés d’humour. "C’est ma marque de fabrication, c’est le second voir le troisième degré. Ça marche toutes générations confondues." précise Philippe Lambillon.

Un seul mot d’ordre : l’authenticité

Fictifs, certes, le Bourlingueur s’inspire des histoires qu’il a vraiment vécues pour ses Carnets. "Il m’arrive tout le temps quelque chose. Après 30 ans, ça m’amuse toujours."

Cette saison encore, vous découvrirez des animaux sauvages dans leur environnement naturel (et le campement du Bourlingueur va sérieusement en pâtir…), ou partirez avec lui à la rencontre d’autochtones qui vivent parfois encore en autarcie. "Je cherche des gens qui sont naturels. Si des tribus vivent avec des habits occidentaux, je les filme comme ça, s’ils vivent encore avec des habits traditionnels, aussi. Je ne vais pas acheter des trucs. Les carnets, c’est l’émission la plus authentique dans le contenu."

Et avec sa petite équipe composée de trois personnes, il est plus facile de se faufiler n’importe où pour capter les meilleures images. "Notre force, c’est de s’intégrer."

Indonésie, Paraguay, Madagascar, Namibie… seront au programme cet été ! Rendez-vous chaque samedi soir sur La Une.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK