25 ans après le génocide, le Rwanda redevient splendide…

En marge de la commémoration du génocide au Rwanda, nous vous proposons ce 07 avril 2019 une émission spéciale réalisée depuis cette petite république d’Afrique centrale qui a fût à feu et à sang, il y a tout juste 25 ans ! Ce pays qui a longtemps été le plus dangereux de la planète se reconstruit aujourd’hui avec une nouvelle génération de citoyen(ne)s, ni hutus, ni tutsies, juste des Rwandais, heureux de vous accueillir chez eux, comme la comédienne Carole Karemera et le chanteur-musicien Gaël Faye. Nous avons pu les rencontrer lors de notre reportage au pays des 1000 collines

Karibu Muzungu ! Bienvenue le blanc ! A chaque virage de la petite route qui traverse les Virungas, nous sommes poursuivis par les enfants qui courent à nos côtés. Je suis impressionné par l’énergie de la population. Des milliers d’hommes et de femmes, en route dès 6h du matin, vers les champs, les plantations de thé et de café. Un peuple en marche dans des paysages d’une beauté à couper le souffle. Ici, cela fait belle lurette que les sacs plastique sont interdits, chacun fait attention à son empreinte écologique, aucun déchet le long des routes, tout est d’une propreté impeccable grâce, entre autres, à l’Umuganda, l’opération de nettoyage public, à laquelle chacun, quelque soit sa condition,  participe tous les derniers samedis du mois. Une vraie petite Suisse d’Afrique centrale. Une Suisse avec des gorilles, des volcans et des touracos bleus…

A Giseyni, nous avons rendez-vous sur la plage, au bord du lac Kivu, avec Gaël Faye, jeune prodige de la nation. Il a réussi la prouesse de décrocher l’an dernier une Victoire de la Musique tout en faisant traduire en 40 langues son roman Petit Pays, un livre splendide pour lequel il a obtenu le Goncourt des Lycéens. Gaël tourne actuellement, dans la région, l’adaptation cinématographique de son bouquin avec dans les rôles principaux des comédiens belges : Jonas d’Adeski et le jeune Djibril Coppenolle qui incarne le personnage du Gabriel enfant, héros du livre. Jean-Paul Rouve est aussi à l’affiche de ce film qui sortira fin d’année sur les grands écrans.

Difficile d’imaginer que des atrocités aussi sordides aient pu être commises dans un pays aussi splendide. L’homme est décidément capable du meilleur, comme du pire. Même sous la pluie qui s’abat aujourd’hui sur Kigali, Carole Karéméra rayonne…L’actrice, danseuse et saxophoniste belgo-rwandaise est rentrée au pays de ses parents en 2004, elle avait envie de participer à sa reconstruction.

Après avoir joué dans le spectacle Rwanda 94 et tourné dans le film Quelques jours en Avril, celle qui a aussi incarné Clic dans Bla-Bla, a créé, avec sept autres femmes, l’Ishyo Arts Centre de Kigali, véritable carrefour artistique en Afrique. La culture, dit-elle, est un moyen de faire reculer l’obscurantisme, le négationnisme et le racisme. Pour qu’un nouveau génocide ne puisse plus jamais avoir lieu…

Artiste, mais avant tout citoyenne du monde, Carole m’emmène au mémorial de Gisozi où de poignants hommages sont rendus cette semaine au million de victimes du génocide. L’émotion est palpable dans le Rose-Garden où nous réalisons son interview. Carole m’explique la symbolique de ce jardin : les personnes qui ne sont plus là ont semé quelque chose ici-bas, quelque chose qui continue à vivre…

Nous allons également au Camp Kigali. C’est là que dix para-commandos belges de la mission de l’ONU au Rwanda ont été massacrés le 07 avril 1994. Les murs du camp sont restés à l’état brut, troués par les impacts de balles. A l’intérieur, une expo didactique et des dessins d’enfants expliquent que le chemin vers le génocide passe par le racisme, la dictature, l’analphabétisme et la pauvreté tandis que le chemin vers la vie passe par la tolérance, l’éducation, la démocratie et la justice sociale. Notre équipe ressort bouleversée de cette visite avec, chevillée au cœur, la conviction qu’il faut tout faire pour qu’une telle barbarie ne puisse plus jamais se produire…

Amahoro Abane Namwe !

Les Belges du bout du Monde au Rwanda, ce 07 avril 2019, entre 9 et 10 heures sur La Première

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK