Cuisinez avec vos enfants comme le chef Jean-Philippe Watteyne

Cuisinez avec vos enfants comme le chef Jean-Philippe Watteyne
4 images
Cuisinez avec vos enfants comme le chef Jean-Philippe Watteyne - © Tous droits réservés

Suivez l'exemple du chef des Ambassadeurs, Jean-Philippe Watteyne !

Préparez une entrée saine et un dessert gourmand avec vos enfants.

L'Entrée : Soupe aux carottes

Ingrédients:

  • 1 kilo de carottes
  • 4 pommes de terre
  • 2 oignons
  • Sel

Les étapes:

- Éplucher les carottes et couper-les en rondelle, couper les autres légumes et mettre le tout dans une casserole avec un petit peu de beurre.

- Faire suer les légumes. Faire suer, c'est-à-dire chauffer l'aliment pour que l'eau de végétation s'évapore et qu'il se concentre en goût.

- Ajouter assez d'eau dans la casserole et faire cuire une bonne demi-heure à ébullition. Mixer le contenu.

L'Astuce de Jean-Phi pour ne pas pleurer en épluchant les oignons :  tirer la langue !  

Il y a bien une raison scientifique à cela ! En effet, saviez-vous qu’en tirant la langue, les sucs de l’oignon se jettent sur la première muqueuse accessible (la langue) ? Mettre la langue entre les yeux et l’oignon permet ainsi de limiter le contact avec les muqueuses de nos yeux et ainsi éviter de nous faire pleurer.

Le dessert : Moelleux au chocolat

Ingrédients:

  • 250 g de sucre
  • 300 g de chocolat
  • 6 œufs entiers
  • 250 g de beurre
  • 50 g de farine

Les étapes:

- Dans un saladier mélanger les œufs et le sucre. Bien mélanger

- Casser le chocolat et le mettre dans une casserole avec du beurre, faire fondre

- Ajouter la chocolat au mélange œufs-sucre

- Ajouter la farine

- Mettre dans un plat allant au four

- Cuire à 180° pendant 10 minutes

Un peu d'histoire  :  le Moelleux au chocolat est le gâteau au chocolat de notre enfance. Celui sur lequel, on rajoute du sucre glace, smarties, bougies etc.

Comme son nom l’indique, il se distingue par une texture souple et légère. Contrairement à la recette du Fondant au chocolat, il y a dans un Moelleux au chocolat moins d’œufs, plus de farine et parfois de la poudre d’amande. Sa cuisson est aussi plus longue que le Mi-cuit au chocolat. Attention toutefois à ne pas le faire trop cuire, il pourrait devenir trop sec. La pâte doit encore légèrement coller à la pointe du couteau à la fin de la cuisson. Ne pas hésiter à rajouter quelques morceaux de pommes ou de poires pour renforcer son côté moelleux.