Espaces verts à Bruxelles : les plus beaux endroits pour s'oxygéner !

Classe verte à Bruxelles pour la rentrée 2020
9 images
Classe verte à Bruxelles pour la rentrée 2020 - © Tous droits réservés

Bruxelles, capitale de la Belgique, capitale de l’Europe aussi mais Bruxelles, c’est aussi une ville verte par excellence ! Un maillage vert de plus en plus étendu et de mieux en mieux valorisé.

Saviez-vous que les espaces non bâtis y occupent 40% du territoire et que par conséquent, il s’agit de la capitale la plus verte d’Europe. Cette qualité de vie bénéficie bien sûr à ses habitants mais elle constitue également un attrait touristique indéniable : parcs, forêts, jardins, réserves… Autant d’espaces qui contribuent à agrandir le maillage vert de la capitale. On les parcourt à pied ou à vélo au gré de l’inspiration du moment ou de balades thématiques.

La maison et les jardins Van Buuren

Située à Uccle, cette demeure art déco, typique de l’école d’Amsterdam est restée telle que les époux van Buuren l’ont aménagée dans les années 20 : un écrin dont la décoration a été confiée aux artistes et ensembliers les plus réputés de l’époque. Phénomène rare, les propriétaires vont concevoir leur intérieur en fonction des œuvres qu’ils acquièrent Un raffinement exceptionnel qui se prolonge dans les jardins. Leur conception est confiée à 2 architectes paysagistes : René Pechère et Jan Buyssens. Ils vont mettre en scène six espaces distincts avec leur caractère propre : le labyrinthe, la grande roseraie, le jardin pittoresque… sans oublier le jardin des cœurs imaginé par Alice Van Buuren, en hommage à son époux défunt.

https://www.museumvanbuuren.be/fr/

Le jardin du fleuriste

Avec le jardin colonial et le parc Sobieski, le jardin du fleuriste faisait hier partie des domaines horticoles de Léopold II, à Laeken, à côté du Stuyvenberg. Ces 3 espaces distincts et contigus servaient à la production horticole, à l’acclimatation des plantes venues des colonies ainsi qu’à la production de fruits. Au début des années 2000, ces espaces ont été entièrement restaurés et rendus au public, chacun avec sa spécificité.

Le jardin du Fleuriste, de conception néoclassique, avec ses esplanades et étangs fait la part belle aux fleurs remarquables, tout au long de l’année. Le parc Sobieski renoue avec la biodiversité avec des espaces plus sauvages tandis que le jardin colonial, plus ombragé se découvre au détour des sous-bois.

Info : https://bit.ly/354R3yz

La promenade verte

Une balade de 60 km tout autour de la capitale et de ses 19 communes. On enfourche sa bicyclette et on part pour la journée à la découverte des espaces verts bruxellois -parcs, jardins, maraîchages, friches, forêt- quasiment sans croiser de voitures. La balade est divisée en 7 sections, elle est balisée et peut également se faire à pied.

Une brochure gratuite est disponible ici

 

Le Domaine des silex

Si vous aimez l’ornithologie, cet endroit est fait pour vous ! Il se cache à Watermael-Boisfort, tout à côté du boulevard du souverain. Autour d’un étang, cette réserve de 4 ha qui appartenait hier à Léopold II fait aujourd’hui partie de la Donation royale. Elle est gérée conjointement par l’IBGE et par la commission ornithologique de Boisfort. C’est le seul endroit à Bruxelles où l’on observe la migration des oiseaux et où on procède à leur baguage. Plus de 180 espèces y ont déjà été répertoriées : Martins-pêcheurs, Rousseroles, Ouettes d’Egypte… Certains oiseaux nichent régulièrement ici tandis que d’autres ont modifié leur trajectoire, notamment en raison du réchauffement climatique.

Le site est accessible au public tous les samedis et des visites guidées sont organisées chaque premier dimanche du mois, sous la houlette passionnée de Mario Ninanne.

Info : https://bit.ly/3lKJfIf

La vallée du Vuylbeek et ses fortifications

Dans la forêt de Soignes, la vallée du Vuylbeek présente un biotope assez rare. Il est lié la présence d’étangs : Il en reste 3 sur les 8 présents au Moyen Age et qui constituaient alors des viviers de carpes. Le Vuylbeek serpente en contrebas des hêtraies typiques de la forêt de Soignes avant d’aller alimenter le cours de la Woluwe.

Si la forêt n’a jamais été cultivée, on sait par contre qu’elle a été occupée à l’époque néolithique puisque des traces archéologiques de fortifications ont été relevées à cet endroit ; on ignore la raison d’être de ce camp tout comme celle de 2 tumuli relevés dans cette zone mais on pense qu’il pourrait s’agir de sépultures de la même époque.

Info : https://bit.ly/3510YW3

Le cimetière d’Evere

Ce “Père Lachaise” bruxellois compte 300.000 tombes et une belle brochette de personnalités.

1887, sous la pression démographique et sanitaire, décision est prise de construire un vaste cimetière en dehors de la ville de Bruxelles. Nouveauté : il ne s’agit plus d’une nécropole de tombes alignées côte à côte mais d’un vaste parc paysager où l’on vient se promener le dimanche…

Au détour de ses allées ombragées, vous découvrirez les sépultures des grands bourgmestres de la capitale- Adolphe Max, Charles de Brouckère, Jules Anspach, Charles Buls mais aussi les tombes du peintre David, de la nièce de Napoléon, du fondateur de la Sabena ou encore de Clara Clairbet dont on dit qu’elle servit de modèle à la Castafiore…

Une visite pleine d’anecdotes sur notre “petite histoire “et que Philippe Baudot, conteur, guide sur demande ;

Contact balade contée :

Philippe Baudot 0478 37 52 95 ph.baudot@gmail.com

Plus de bons plans " tourisme, patrimoine, nature " sur le site internet de VisitWallonia

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK