Balade gourmande à Torgny : C'est du bon, c'est du Wallon !

Balade gourmande à Torgny : C'est du bon,  c'est du Wallon !
6 images
Balade gourmande à Torgny : C'est du bon, c'est du Wallon ! - © Tous droits réservés

Balade gourmande à Torgny ! Village le plus méridional de Belgique, figurant sur la liste des « Plus beaux villages de Wallonie ». Avec ses maisons jaunes aux toits de tuiles et aux volets colorés, Torgny a des accents du Sud.

Avec Marianne Périlleux, journaliste aux  Ambassadeurs,  invitation au voyage  entre les allées de vignes et les adresses gourmandes.

"La Provence belge" 

C’est vrai qu’on appelle ce petit coin de Wallonie la " Provence belge ", la frontière franco-belge est d’ailleurs aux portes du village … Nous sommes en effet dans l’extrême sud de la Belgique, sur la commune de Rouvroy, mais ce n’est pas cette proximité avec la France qui donne au village un air méridional ! Il y a des raisons de météo d’abord – la région bénéficie d’un micro-climat qui fait que, et ce n’est pas une légende, il y fait toujours un peu plus chaud qu’ailleurs-, mais aussi pour des raisons patrimoniales…
 

La vigne de Torgny a fait la réputation du village dès le 19e siècle 

Vous avez donc à Torgny tout -ou quasi- d’un village provençal : manque peut-être la lavande, mais il y a de la vigne à Torgny. La vigne : c’est ce qui a fait la réputation du village dès le 19ème siècle (en 1828, le village comptait 28 parcelles de vignes pour une superficie totale de plus de 4 hectares), et c’est toujours le cas.

Il y a encore aujourd’hui 3 vignobles dont un vignoble communal  :

le Poirier du Loup.

C'est un nom qui raconte une histoire, une coutume gaumaise, selon laquelle, lorsqu’un chasseur tuait un loup à Torgny, il le pendait à l’arbre situé à l’orée de la forêt pour dissuader les autres loups de s’aventurer dans le village. C’est ainsi que le dernier loup tué à Torgny s’est retrouvé pendu sur un poirier, à l’endroit précisément où se trouve le vignoble !

C’est un petit vignoble, 1 hectare 60 ares, géré par une coopérative à finalité sociale, planté en 1990 – il fête donc ses 30 ans cette année- comprenant 5 cépages : du pinot blanc, du pinot noir, du chardonnay, de l’auxerrois et un peu de gewurztraminer, qui vont intervenir dans la production de plusieurs types de vins.

Le 1er crémant bio de Wallonie

Depuis quelques années, le vignoble a délaissé les vins tranquilles et s’est spécialisé dans les vins pétillants. Comme le Pétillant rosé, 100% pinot noir, produit en bio, un pétillant qui bénéficie de l’appellation " Crémant de Wallonie " depuis 2 ans, ce qui signifie que sa qualité est reconnue comme appellation d’origine contrôlée. C’est un Extra brut Zéro, c’est-à-dire qu’il ne contient aucun sucre ajouté. Une info en plus : c’est le 1er crémant bio de Wallonie.

Clos de la Fouchère

C’est un autre vignoble situé à Torgny, beaucoup plus petit celui-ci, 20 ares tout au plus. C'est actuellement le plus ancien vignoble du village qui produit encore, puisque les premiers pieds de vigne y ont été plantés en 1983.  

Comment se procurer ces vins ?

Et c’est une vraie question, car ces vins ne sont pas distribués à grande échelle ! Ils ne sont vendus que dans la région. Et là, il y a plusieurs solutions.

  • Première solution : en direct chez le producteur ! Rien de tel que d’aller sur place… d’autant plus que, Torgny, vous l’avez compris, avec ses paysages de cartes postales, vaut le détour. La cave du Vignoble du Poirier du Loup par exemple est accessible toute l’année sur rendez-vous, mais pour groupes exclusivement, à partir d’une dizaine de personnes. Une visite guidée qui s’accompagne toujours évidemment d’une dégustation!
  • Autre solution : Cédric Thomas, caviste de profession, meilleur sommelier de Belgique 2018 ! Cédric Thomas qui avait jusqu’à l’année dernière un magasin de vins à Torgny, juste en face du restaurant étoilé " La Grappe d’Or . Mais depuis quelques mois, Cédric Thomas a déménagé, vous le trouverez aujourd’hui à Virton, capitale de la Gaume !
  • Enfin, il y encore une autre manière de découvrir les vins de Torgny, mais il faut attendre l’été, c’est de se rendre à la traditionnelle Fête des artistes et artisans " qui se déroule tous les ans au mois de juillet!  Un événement qui attire chaque année des milliers de personnes et qui réunit plus d’une centaine d’artistes et d’artisans venus de tous les coins du pays et de la France toute proche!

Pour aller plus loin

La chronique de Marianne Périlleux

dans "Bientôt à table " (à 49')

Le bonus 

Le chef des Ambassadeurs, Jean-Philippe Watteyne revisite la potée gaumaise 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK
Une famille formidable
en direct

La Une

Une famille formidable

L'énigme des papas perdus