Pourquoi les papillons migrent-ils ?

La migration des papillons est un des phénomènes les plus visibles et connues des entomologistes
7 images
La migration des papillons est un des phénomènes les plus visibles et connues des entomologistes - © Tous droits réservés

Il existe plusieurs raisons...

A l’instar des oiseaux, des cétacés ou encore des saumons, certains papillons sont de grands migrateurs ! On sait depuis longtemps qu’ils migrent. L'observation la plus ancienne archivée date de 1100 : c'est une migration de papillons, sans doute de la famille des Pieridae, allant du royaume de Saxe jusqu’en Bavière. Plus près de nous, en 1826, une migration de Belles-dames (Vanessa Cardui), l'espèce diurne la plus répandue dans le monde, fut observée par plus de 100 témoignages d'Espagne, de France, d'Italie, d'Allemagne, de Suisse, des Pays-Bas, de Belgique et des îles Britanniques. 

La migration des papillons est, avec celle des criquets, l'un des types les plus visibles et les plus connus des entomologistes.

L'existence de migrations est confirmée pour plus de 300 espèces de papillons, principalement tropicaux. Cette migration est constituée d'une migration primaire et ce sont les descendants de ces migrateurs qui effectuent la migration de retour.

 

 

Selon les espèces, les migrations peuvent être annuelles ou occasionnelles, et se faire sur de grandes distances ou se limiter à une dispersion à partir de l'aire de naissance. Les papillons ne sont pas tous de grands voyageurs, loin de là : bon nombre d'espèces ne s'éloignent pas de l'endroit où elles ont été pondues, puis ont vécu leur temps larvaire.

Il existe plusieurs raisons à la migration des papillons. La principale est liée à la raréfaction des plantes nourricières. Ainsi la sécheresse dès le printemps en Afrique du Nord et dans le Sud de l’Europe verrait les papillons migrer vers des zones tempérées pour retrouver un climat favorable à la présence de ces plantes indispensables à l'alimentation de leur descendance. Une autre raison serait la nécessité pour le papillon de se placer dans des conditions météorologiques favorables à sa maturation sexuelle.

 

 

En Asie, la migration a lieu essentiellement pour fuir la mousson. Enfin, certaines migrations auraient lieu quand un degré important de densité de population est atteint, comme chez le criquet.

Les papillons migrent en profitant des vents. Une étude des vols par suivi radar démontre qu'ils utilisent les vents d'altitude et se déplacent en moyenne à 54 km/h. La majorité des espèces migratrices vient d’Afrique du Nord ou du bassin méditerranéen. Certaines remontent très au nord vers l’Islande et la Scandinavie, parcourant ainsi plus de 3000 km.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK