Pour bien papillonner dans nos jardins !

Vous voulez les attirer ? Plantez fleurs, haies, arbustes, etc...

Peu connus mais terriblement attrayants, les premiers papillons sont apparus sur terre, il y a plus de 150 millions d’années. On compte aujourd’hui de par le monde plus de 165.000 espèces différentes de lépidoptères. En comparaison, on recense 4500 espèces de mammifères.

Les papillons de jour égayent nos jardins d’avril à septembre. Mais si le temps est ensoleillé et doux, certaines espèces peuvent apparaître en Mars. Il s'agit notamment de celles ayant passé l'hiver sous la forme adulte (Petite Tortue, Citron, Robert-le-Diable, Paon-du-jour, Morio, Grande Tortue...) et qui sortent aux premiers rayons de soleil.

5 images
Robert Le Diable © Tous droits réservés

Certaines espèces ayant hiverné sous forme de chrysalide pourront également se métamorphoser très vite et déjà apparaître en mars (Aurore, Piérides...).

En revanche, celles ayant hiverné au stades chenille ou œuf apparaîtront plus tard. Le pic d'activité des papillons de jour se situe en mai-juin-juillet. Contrairement aux idées reçues, le papillon peut vivre plusieurs jours à plusieurs mois. A ne pas confondre avec l'éphémère, dont les larves sont aquatiques, et qui ne vit que quelques heures...

5 images
© Tous droits réservés

Les lieux riches en plantes nectarifères et ensoleillés sont les plus attrayants pour les papillons de jour. En règle générale donc, les zones fleuries, les herbes folles, les haies sauvages, les talus, les lisières sont favorables lorsqu'elles sont ensoleillées. Si vous en avez la possibilité, cultivez un potager avec des plantes aromatiques. En compostant vos déchets plutôt qu’en les brûlant, vous laissez plus chances aux chenilles ou aux chrysalides de se développer. Dans les vergers, conservez de vieux arbres à cavités. En bout de terrain, aménagez un mur de pierres sèches, un tas de bois et de feuilles mortes ou une mare avec des pierres affleurantes pour permettre aux papillons de se désaltérer.

5 images
© Tous droits réservés

Chaque année, durant le mois de juillet, Natagora vous propose de participer à un grand recensement des papillons. Les données récoltées par l’opération "Devine qui papillonne au jardin" permettent de développer nos connaissances sur ces insectes et d'adopter de meilleures stratégies de conservation et de protection. De plus, les recenser permet de mieux appréhender l’état de la biodiversité en général. Votre participation est donc essentielle, surtout sur le long terme ! C’est également l’occasion unique d'apprendre à reconnaître les papillons de nos parcs et jardins de Wallonie !!

5 images
© Tous droits réservés

Voir ou revoir "Sous le soleil du Mexique" c'est sur Auvio 

Ce programme est disponible en version sous-titrée