Les oiseaux chantent-ils par amour ?

Dès le retour des beaux jours et avec la floraison des arbres et arbustes, le concert des oiseaux se fait à nouveau entendre.

C’est la manifestation la plus éclatante du printemps. Dès l'aurore, leur chant gracieux retentit pour le plus grand plaisir de nos oreilles. Mais pourquoi les oiseaux chantent-ils ? 

 

Le cri d'un oiseau peut exprimer diverses situations, tantôt un appel, une menace, la peur, un signal d'avertissement, une demande ou encore un prélude amoureux 

En fonction de la nécessité, son chant porte un nom différent. L'oiseau babille, chante, gazouille, jabote, piaille, piaule, ramage. Le piaillement est un appel bref, les oisillons piaillent pour réclamer de la becquée. Le gazouillis est un petit chant. Le pépiement est une série de petits cris brefs, peu sonores. Le babil est un chant répétitif qui ressemble à un récit des humains.   

La plupart des espèces chantent, les espèces qui ne chantent jamais, comme les cigognes, font plutôt exception. Certains peuvent même chanter en duo. Ce sont les mâles qui ont en général le chant le plus complexe pour séduire les femelles, repousser les concurrents ou revendiquer un territoire. Le rouge-gorge familier chante même en hiver, car toujours solitaire ou en couple, il défend son territoire tout au long de l'année. On sait qu'un oiseau isolé ou sans femelle chante plus fort qu'en couple. 

3 images
© Tous droits réservés

Les oiseaux sont des lève-tôt et c'est à l'aube que leur chant est le plus intense. Chaque espèce possède un répertoire qui lui est propre et qui lui sert de moyen d'identification sûr et souvent plus repérable que les couleurs du plumage dissimulées par la végétation. Leurs cris de ralliement leurs permettent de resserrer les liens entre individus d'une même colonie, aux membres d'un couple de se retrouver et aux migrateurs de ne pas perdre le contact avec le groupe. 

3 images
© Tous droits réservés

Un certain nombre d'espèces empruntent des bribes de chants à d'autres oiseaux. Coutumiers du fait, les étourneaux imitent parfaitement le chant du loriot. La championne toute catégorie est la rousserolle verderolle qui aligne dans ses vocalises plusieurs dizaines de séquences copiées sur d'autres espèces y compris des oiseaux africains qu'elle côtoie au cours de son hivernage. Les chants les plus mélodieux sont souvent l'apanage des petits oiseaux, à savoir les passereaux et, ceux dont le plumage est le plus terne, comme le rossignol ou la fauvette de jardins.  

Le chant des oiseaux est à découvrir dans Le Jardin Extraordinaire  avec "le coucou, squatteur de naissance" ce dimanche 16 février à 20H20 sur La Une et sur Auvio.

Programme disponible en version sous-titrée.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK