Le WWF au secours de la planète

le WWF au secours de la planète
4 images
le WWF au secours de la planète - © Tous droits réservés

Actif dans plus de 100 pays et comptant plus de 5 millions de sympathisants, le WWF (World Wildlife Fund), le fonds mondial pour la nature, est l’une des organisations de conservation de la nature les plus expérimentées au monde.

Il s’engage pour la conservation des espèces et de leur habitat : forêts, zones humides et océans. De plus, le WWF contribue à trouver des solutions contre la pollution et le gaspillage des ressources naturelles et contre le changement climatique. Son but : transmettre une planète vivable aux générations futures.

Au Cambodge, le WWF vient au secours d’une nature exceptionnelle en péril !!  Ainsi la forêt inondée qui borde le fleuve Mékong recèle une biodiversité exceptionnelle. Mais les concessions foncières, les projets d’infrastructures, de mines et d’exploitations forestières menacent de nombreuses espèces et la qualité de l’eau. Depuis l’an 2000, le gouvernement cambodgien travaille avec les populations forestières afin d’accroître leur implication dans la gestion des ressources naturelles. Néanmoins ces populations se heurtent à des obstacles administratifs et ont besoin d’un soutien technique. Et, c’est là qu’intervient le WWF en élaborant des plans de gestion communautaire des terres en collaboration avec les autorités locales. Aujourd’hui, 2 réserves naturelles, 8 forêts communautaires et 3 propriétés foncières collectives autochtones sont gérées durablement.

Autre exemple, les forêts sèches !

La plus vaste zone intacte de forêts sèches d’Indochine se trouve dans le Nord-Est du Cambodge. Connue sous le nom de " plaines orientales ", elle abrite une incroyable mosaïque d’habitats et une grande diversité d’espèces animales. Cependant, les forêts des plaines orientales cambodgiennes font face à de multiples pressions. Depuis 2010, 10% du couvert forestier y a disparu et ce, principalement en raison de l’agriculture industrielle (caoutchouc, palmiers à huile, riz) et de la spéculation foncière. Avec ces forêts disparaissent également les espèces animales. Il y a à peine 50 ans, on y trouvait en abondance de grands herbivores tels que le banteng, l’éléphant d’Asie ou encore le cerf d’Eld mais aussi leurs prédateurs comme le léopard et le tigre d’Indochine, éteint dans le pays depuis 2007.

Le retour du grand félin

Depuis 2016, le WWF s’est engagé à réintroduire le tigre dans les plaines orientales du Cambodge. Pour y parvenir, le WWF protège dans un premier temps les zones les plus importantes des réserves naturelles de Phnom Prich et de Srepok. Le WWF aide aussi le gouvernement cambodgien à faire appliquer les lois de protection de la nature dans le pays, soutient les patrouilles qui luttent contre le braconnage et la déforestation et finance l’achat de matériel adapté. Parallèlement à cela, l’organisation mène des campagnes de sensibilisation auprès des populations locales quant au projet de réintroduction et travaille avec elles afin d’enrayer le commerce illégal des espèces animales et du bois.

Vous pouvez soutenir le WWF

Le WWF est l’une des organisations de conservation de la nature les plus expérimentées au monde, active dans plus de 100 pays et comptant plus de 5 millions de sympathisants. Le but du WWF est de transmettre une planète vivable aux générations qui nous suivront. Le WWF s’engage pour la conservation des espèces et de leur habitat : forêts, zones humides et océans. De plus, le WWF contribue à trouver des solutions contre la pollution et le gaspillage des ressources naturelles et contre le changement climatique. Actuellement, le WWF mène une campagne de secours pour les feux en Amazonie. Un fonds d’urgence a été établi avec l’aide des donateurs belges. Celui-ci permettra de soutenir les actions sur le terrain comme l’extinction des feux et la restauration écologique des zones touchées.

Pour soutenir le WWF

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK