La République Dominicaine et ses déchets plastiques, le point sur la situation

les déchets proviennent de la rivière Ozama
2 images
les déchets proviennent de la rivière Ozama - © Tous droits réservés

Les pluies torrentielles de l’été 2018 dans tout le bassin de la mer de Caraïbes ont charrié une quantité très importante de déchets plastiques.

Malheureusement tout n’est pas paradisiaque pour la nature en République Dominicaine.

 Les autorités ont mobilisés 500 personnes pour collecter les centaines de tonnes de déchets accumulés sur la plage. Selon l’hypothèse la plus plausible, les déchets provenaient de la rivière Ozama, un cours d’eau dont l’embouchure est bordée par la capitale dominicaine et qui se jette dans la mer des Caraïbes. Aujourd’hui, la place a été entièrement nettoyée.

Mais ce type de phénomène risque de se produire de plus en plus régulièrement sur les côtes d’un nombre grandissant de pays. Les conséquences de cette pollution sont multiples, certains animaux marins meurent étouffés et les déchets affectent également l’Homme en libérant des microparticules de plastique et de multiples substances toxiques. Seule une suppression à la source de ces emballages plastiques non recyclable permettra de diminuer la dissémination de ces déchets partout sur la planète

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK