La passion du cinéma nature récompensée à Namur

La 25e édition du Festival international Nature Namur (FiNN) s’est clôturée dimanche 20 octobre. Neufs prix dans les catégories " amateurs " et " professionnels " ont été décernés.

Le président du festival, Tanguy Dumortier, a remis les prix aux différents lauréats de cette édition anniversaire du FiNN.

Le film, Danse avec les arbres de Julien Deper a été doublement primé, repartant avec le Grand Prix et le Prix du Public.

 

Le palmarès de la catégorie "amateurs"

  • GRAND PRIX et PRIX DU PUBLIC : Danse avec les arbres de Julien Deper

Je ne n'avais jamais vu des arbres danser mais je pouvais me l'imaginer. Comme les contes fous de ma naissance, j'ai marché habillé par le vent. Par les mots et du miel dans mes rayons, une danse pour les arbres.

  • PRIX DU MONTAGE : A world's tale de Eugenio Tarrantola & Enrico Lerda

Une petite fille nous raconte l’histoire d’un monde magique, dans un lieu lointain, plein de merveilles. Mais quelque chose met en péril sa stabilité et un avenir maussade l’attend…

  • PRIX APPROCHE PÉDAGOGIQUE : Migrer de Alexandre Requintel, Loris Poussin et Mathias Abrantes

Chaque année une migration s'opère, celle des limicoles et autres oiseaux scandinaves. Cette migration est nécessaire à leur survie et est bénéfique pour le milieu dans lequel ils viennent se regrouper. Et heureusement pour nous aucune fermeture de frontière ne peut les arrêter.

  • PRIX HUMOUR : Vautours : la grande mêlée de Florian Desmarchelier

​Dans les gorges du Tarn, les vautours se préparent à un nouveau match de "Taupe 14". Leur adversaire de cet après-midi : l'équipe des moutons morts. Qui sera le grand vainqueur de cet affrontement sans pitié ? Rencontre intense, suspense garanti !

  • MENTION SPÉCIALE "COUP DE COEUR" Automne de Yann Austin, Marie Briand, Cécile Fauchie, Louise Flatz, Hélène Letourneur et Marina Saunier

Dans l’atelier des quatre saisons, le personnage Automne installe sa saison sur la maquette Terre à l’aide de ses nombreux outils.

  • PRIX DU SCÉNARIO : On the cover de Yegane Moghaddam

Un photographe nature s’aventure dans la forêt. A sa grande surprise, tous les animaux surgissent devant la caméra afin d’avoir leur photo en couverture de magazine !

  • PRIX FRANCIS STAFFE : A chacun son paradis de Thomas Jean

​Jacqueline Gilson habite un endroit où les espèces animales se côtoient dans un décor naturel incroyable. Après 55 années de vie sur place, elle délivre à son petit-fils un message plein de sagesse qui l'invite à découvrir son propre paradis.

  • PRIX ULTRA-COURT : A tree de Ishan Sharma

Chaque arbre joue un rôle crucial dans la lutte contre le réchauffement climatique. Dans le contexte actuel de la déforestation, le vieux Banyan sert d’abri à l’Homme et aux chèvres sous un soleil brûlant et 47°C…

 

Le palmarès de la catégorie "professionnels"

  • GRAND PRIX : Ours, simplement sauvage de Laurent Joffrion & Vincent Munier

Nous partons au cœur de la Cordillère Cantabrique, où vivent l’ours des falaises, le loup gris, la loutre d’Europe ou le vautour fauve. Tous contribuent à restituer cette impression d’écrin originel dans lequel l’Homme a aussi sa place. Les discours croisés de quatre personnages ayant une vision intime du monde sauvage, nous questionne sur notre rapport à la nature et sur l’idée d’une possible harmonie.

  • PRIX DE L'IMAGE : Cuba : Révolution sauvage de John Murray

Cuba possède des trésors naturels parmi les plus riches des Caraïbes : 3500 km de côtes vierges, des montagnes vêtues de forêts primitives et des marécages richement habités. Cinq décennies de gouvernements soucieux de la conservation, d’embargos américains et d’un développement minimal ont préservé cette île, lui offrant aujourd’hui le statut de citadelle naturelle des Caraïbes

 

  • PRIX COURT-MÉTRAGE : L'homme qui 'parle' nature de Dhritiman Kakati & Raktim Hazarika

Manoj Gogoi est un écologiste basé à Kaziranga qui a consacré sa vie au sauvetage et à la réhabilitation des serpents et des oiseaux en particulier. Naturaliste autodidacte, il explique les raisons qui l’ont motivé à développer son intérêt pour la faune et la flore locale. Cet homme déterminé entretien tdésormais une relation privilégiée avec la nature.

 

  • PRIX DU PUBLIC : Le plus beau pays du monde 3 de Frédéric Fougea

Il existe tout près de chez nous un monde où l’hiver dure huit mois, où les températures descendent jusqu’à moins quarante degrés et où l’air manque cruellement d’oxygène : les Alpes. Tous les animaux qui y vivent se sont adaptés à ces conditions extrêmes. Mais comment parviennent-ils à se séduire, à éduquer leurs petits, à conquérir des territoires, à parcourir des distances immenses ?

 

  • PRIX DE L'ENVIRONNEMENT : La rivière plastique de Manuel Camia

Tiberio, jeune milanais, parcourt seul les rivières et les lacs de Lombardie avec son kayak, les débarrassant des déchets plastiques. Cet "archéologue de l’ordinaire" trouve de nombreuses traces laissées par les humains dans des lieux où la nature révèle toute sa beauté.

 

  • MENTION "AVENTURE VÉCUE" : Sur les traces de la panthère neige de Stéphane Jacques

Sur les hauts plateaux tibétains vit un animal mythique, rare, fascinant : la panthère des neiges. Deux frères photographes-naturalistes partent sur ses traces… Altitude, froid mordant, relief escarpé : les conditions extrêmes n’entament pas leur détermination à observer et photographier ce félin particulièrement craintif.

 

  • PRIX DU SCÉNARIO : L'odyssée sauvage des vikings de Nigel Pope

Devenez témoin de la profonde histoire et du respect culturel que les Vikings avaient de la terre et de la mer, des macareux et des loutres de la côte écossaise aux vastes troupeaux de rennes de Norvège. Découvrez comment les Vikings ont pratiqué le véritable esprit de la " Wild way of the Vikings " : prenez tout ce dont vous avez besoin dans la nature, mais valorisez-le aussi longtemps que vous le pouvez.

 

  • PRIX COMPORTEMENT ANIMALIER : Le clan des cachalots de Stéphane Granzotto

Pour la première fois au monde, une équipe de scientifiques s’immerge aux côtés des cachalots qui les acceptent au cœur de leur famille. Année après année, depuis 7 ans, au large de l’Île Maurice, en plein océan Indien, les plongeurs partagent un peu de la vie mystérieuse du clan de ces cétacés géants. Ils sont témoins des moments de vie les plus intimes jamais observés auparavant.

 

  • MENTION "INCLASSABLE" : Les mystères de la nature de Rui Vega

Dans une île perdue au milieu de l’océan Atlantique, une découverte scientifique remet en question tout ce que nous savons sur l’évolution des espèces. " Les Mystères de la nature " et son présentateur nous guident, dans ce court documentaire sur la vie animale, à travers les habitudes du couple Monoculis Ori, qui est peut-être l’espèce animale la plus curieuse de tous les temps.

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK