L’Alsace et les chamois

le chamois emblème des massifs alsaciens
6 images
le chamois emblème des massifs alsaciens - © Tous droits réservés

ainsi que d'autres espèces animales, voyez plutôt...

La vallée de Munster est la plus caractéristique des vallées vosgiennes avec ses hautes chaumes, vastes pelouses d’altitude sur la crête, ses versants boisés de hétraies-sapinières et ses cirques glaciaires qui abritent lacs et tourbières. La vallée s’ouvre pour laisser s’épanouir des forêts de hêtres et de chênes et les grandes prairies naturelles ponctuées d’arbres fruitiers. Elle s’étend jusqu’aux portes du vignoble alsacien.

Parmi les espèces caractéristiques de la vallée de Munster, figurent le lynx, réintroduit en 1983 après une absence de plus de deux siècles, le massif vosgien compte aujourd’hui une trentaine de lynx. Ce chasseur nocturne et solitaire, de la famille des félins, est très difficile à observer. Pour qui aurait la chance d’en apercevoir, il le reconnaîtra à son pelage tacheté de brun et aux pinceaux noirs à l’extrémité de ses oreilles.

 

 

Réintroduits à partir de 1938 en Alsace, les chamois sont, aujourd’hui, près de 900 dans les Vosges (250 à 300 dans la vallée de Munster). Vous pourrez les apercevoir sur les crêtes de la vallée de Munster à partir de 800 mètres d’altitude.

 

 

 

 

Seigneur de la grande forêt, le cerf est invisible jusqu’à l’automne où il va à la rencontre des biches. C’est vers le soir, dans les clairières emplies de brumes, que retentit soudain son puissant brame. A la fin de l’hiver, il perd ses bois qui repousseront au printemps, plus forts qu’avant. C’est aussi au mois de mai que la femelle met au monde un petit faon. Tout en l’allaitant, elle s’isole de son petit resté caché, pour ne pas dévoiler sa présence. Si on le trouve, il ne faut surtout pas le toucher car, imprégné de l’odeur de l’homme, sa mère risquerait de le rejeter.

 

Quelques rares couples de coqs de bruyère ou Grand Tétras fréquentent encore la crête vosgienne. Une population de cigognes blanches campe également à Munster et dans les environs.

Mais soyez discrets, ne cherchez pas à vous approcher de ces animaux car ils sont farouches. L’automne est la saison la plus favorable pour les observer au lever et au coucher du soleil. Les accompagnateurs en montagne, à l’image d’Eric Babilon, se feront un plaisir de vous guider à travers les sentiers des vallées vosgiennes pour vous faire vivre des moments inoubliables.

Avec l’aimable collaboration de l’Office du tourisme Vallée de Münster

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK