Une première : "La Sainte Anne" de Léonard de Vinci a quitté le Louvre pour Lens

Sainte Anne, la Vierge et l'Enfant jouant avec un agneau
Sainte Anne, la Vierge et l'Enfant jouant avec un agneau - © ©2012 RMN

La Sainte Anne de Léonard de Vinci (1452-1519), a quitté pour la première fois le Louvre où elle se trouve depuis plus de deux siècles pour s'installer à Lens (Pas-de-Calais) pour trois mois, à l'occasion de l'ouverture du nouveau musée Louvre-Lens.

Ce chef d'oeuvre récemment restauré sera la star de l'exposition "Renaissance", qui se tiendra du 4 décembre au 11 mars dans ce nouveau musée.

Sainte Anne, la Vierge et l'Enfant jouant avec un agneau (vers 1503-1519), huile sur bois acquise par Francois Ier en 1518, est entrée au Louvre en 1797. Elle ne l'avait jamais quitté depuis. Elle est désormais accrochée à Lens.

"Nous nous sommes dit très tôt que ce serait un beau cadeau de montrer là-bas l'oeuvre restaurée", a expliqué en avril à l'AFP Vincent Pomarède, directeur du département des peintures au Louvre et co-commissaire de la Galerie du Temps au Louvre-Lens.

La Sainte Anne est peinte sur trois panneaux de bois bien assemblés qui ne présentent pas de fente. "Ils sont réactifs à l'humidité relative, comme tous les panneaux de cette époque", selon M. Pomarède.

Après sa restauration et sa présentation dans une exposition au Louvre (mars à juin), la Sainte Anne a été mise dans un caisson climatique pour être exposée à nouveau dans la Grande galerie du musée parisien.

Pour le voyage, l'oeuvre, toujours dans son caisson climatique, a pris la route dans un camion, doté de bonnes suspensions pour éviter les vibrations.

 

D'après AFP Relax News

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK