Un chantier de 105 millions d'euros pour redonner son lustre à Pompéi

Un chantier de 105 millions d'euros pour redonner son lustre à Pompéi
Un chantier de 105 millions d'euros pour redonner son lustre à Pompéi - © AFP PHOTO / ROBERTO SALOMONE

Un ambitieux plan de restauration de 105 millions d'euros, dont 41,8 millions venant de l'Union européenne, a été lancé mercredi à Pompéi pour redonner tout son lustre au célèbre site archéologique, mis à mal par des écroulements à répétitions et des scandales de corruption.

Le "Grand Projet Pompéi", annoncé en octobre 2011, a été lancé en grande pompe en présence des ministres italiens de la Culture Lorenzo Ornaghi et de l'Intérieur Anna Maria Cancellieri, ainsi que du commissaire européen en charge de la politique régionale Johannes Hahn et du président de la région de Naples Stefano Caldoro.

"Il s'agit d'un premier pas. Les travaux ont vraiment commencé, ce n'est pas seulement une annonce de façade", a expliqué M. Hahn, qui a lui-même parcouru le site de long en large durant deux heures.

A la fin des travaux, prévue pour le 31 décembre 2015, est attendue une augmentation notable de la fréquentation touristique du site, qui devrait selon les estimations passer de 2,3 millions de touristes annuels actuellement à 2,6 millions en 2017. Une manne bienvenue pour cette région sinistrée.

"Il s'agit d'une grande opportunité pour l'économie locale", a souligné M. Hahn. Ce projet "peut aider à créer de nouveaux emplois et à maintenir ceux déjà existants", a-t-il ajouté.

Située près de Naples, Pompéi, ensevelie sous les cendres par l'éruption du Vésuve le 24 août 79, constitue l'ensemble le mieux conservé d'une ville de l'époque romaine. Elle est classée au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco depuis 1997.


Belga

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK