Le MAS consacre une exposition à l'influence toujours vivace de Napoléon à Anvers

Le MAS consacre une exposition à l'influence toujours vivace de Napoléon à Anvers
Le MAS consacre une exposition à l'influence toujours vivace de Napoléon à Anvers - © AFP PHOTO/Thomas CHENG

Le Museum aan de Stroom (MAS) d'Anvers consacre du 23 mars au 30 juin une exposition relative à l'influence exercée par Bonaparte sur la cité scaldéenne et intitulée "Napoléon et l'Escaut". A côté de l'un de ses rares couvre-chefs conservés, l'exposition propose quantité de peintures, cartes et maquettes de bateaux qui illustrent les réalisations et les projets de l'administration anversoise mis en œuvre sous le règne de Napoléon.

Le bassin Guillaume était ouvert voici exactement 200 ans sur le site de la Petite Ile, à côté de l'actuel MAS. Avec le bassin Bonaparte voisin, cet ensemble devait constituer le cœur d'un nouveau quartier portuaire et commercial. Les autorités françaises ont été les premières à rétablir la navigation sur l'Escaut en deux siècles. Napoléon considérait, en outre, Anvers comme une base parfaite pour attaquer l'Angleterre, l'ennemi héréditaire.

Ces plans ont été en partie abandonnés après la défaite de Trafalgar mais l'idée de Napoléon de transformer la cité médiévale en ville moderne du 19e siècle a persisté pendant plusieurs décennies.

A côté des nouveaux bassins, les plans pour rectifier les berges de l'Escaut, développer un système d'égouts mais aussi créer de vastes parcs et places publiques remontent à cette période.

Sur le plan culturel, enfin, le prestigieux style "Empire" fait son apparition dans les rues de la Métropole même si Napoléon a fait fermer des églises et vendu leur mobilier.


Belga

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK