Berlinde De Bruyckere représentera la Belgique à la Biennale de Venise

Une oeuvre de Berlinde De Bruyckere
Une oeuvre de Berlinde De Bruyckere - © EPA/PETER SCHNEIDER

La plasticienne flamande Berlinde De Bruyckere, dont le travail sur le corps humain, les arbres et les chevaux dépeint un univers tourmenté et angoissant, a été désignée vendredi pour représenter la Belgique à la 55e Biennale de Venise.

Née en 1964, la Gantoise a été choisie pour son "profond engagement humain" par la ministre flamande de la Culture, Joke Schauvliege, chargée cette année de désigner le représentant de la Belgique au célèbre rendez-vous de l'art contemporain qui se tiendra dans la Cité des Doges à partir du 1er juin.

Elle investira le pavillon belge avec une seule installation de grande taille mêlant morceaux d'arbres et vieux tissus et la cire, l'un des ses matériaux de prédilection. La mort sera "l'un des thèmes", a indiqué une responsable du musée SMAK, le Musée d'art contemporain de Gand, qui organise la présence belge à la Biennale.

Cette installation, dont l'artiste ne veut pas dévoiler trop de détails à l'avance, "brode sur son œuvre existante mais ne prend son sens total que dans l'espace où elle est réalisée et dans le contexte historique de Venise", indique toutefois un communiqué.

L'artiste belge a généralement recours à des chevaux empaillés, et à des corps de cire, pour certains mi-humains, mi-végétaux, placés dans des positions inconfortables ou mutilés et qui peuvent susciter tant la compassion que l'angoisse.


Belga

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK