Anvers: des fondations du Moyen-Age inconnues découvertes à l'église Saint-Jacques

Restauration de tableaux situés dans l'église Saint Jacques, en 1967
Restauration de tableaux situés dans l'église Saint Jacques, en 1967 - © BELGA PHOTO ARCHIVES

Dans la monumentale église Saint-Jacques d'Anvers, connue comme étant la dernière demeure du peintre Pierre Paul Rubens, des travaux de rénovation de grande envergure ont lieu actuellement. La ville d'Anvers en profite pour y mener également des recherches archéologiques. Quelques solides fondations ont déjà été découvertes et s'apparentent à un hôpital ou à une chapelle qui se trouvait là avant la construction de l'église.

Ces dernières années, la ville d'Anvers a toujours couplé rénovations urbaines et recherche archéologique. L'actuel échevin Rob Van de Velde (N-VA) poursuit cette politique. Il entend, en outre, mettre à disposition du public le patrimoine archéologique ainsi découvert.

"Grâce à différents projets au niveau des infrastructures de la ville, prévus à l'agenda, ce pourrait être l'âge d'or de l'archéologie à Anvers", a pronostiqué l'échevin.

En construisant l'église Saint-Jacques, fin du 15e siècle, l'objectif à l'époque était de créer la plus grande église gothique au monde. Elle ne fut cependant jamais complètement achevée.

Les recherches actuelles concernent des structures datant d'avant la construction de Saint-Jacques. Les murs mis au jour font probablement partie de la chapelle Saint-Jacques du 15e ou d'un hôpital plus ancien encore.

Les vestiges ont été découverts juste en dehors de l'enceinte de l'ancienne ville et devaient accueillir des pèlerins sur la route de Saint-Jacques de Compostelle.


Belga

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK