Jean-Louis Lahaye décrypte des affaires judiciaires dans "La Belgique criminelle"

Durant l’été, chaque vendredi soir, Jean-Louis Lahaye vous propose de revenir sur 8 crimes qui ont défrayé la chronique en Belgique.

La Belgique criminelle débarque en télé ! Après une jolie saison de 8 épisodes en radio sur La Première, Jean-Louis Lahaye revient à son amour de la télé pour décliner ces affaires criminelles en images.

Suspens, explications et éclairage sur des dossiers d’assises qui nous emmènent dans l’histoire de la justice belge au XIXe et XXsiècles. Jean-Louis Lahaye fera la lumière sur 8 crimes qui ont défrayé la chronique de notre pays entre 1850 et 1930, proposant une radioscopie de notre société et d’une époque pas si lointaine. Avec l’intervention d’historiens spécialisés, il nous emmène au cœur notamment du crime de la rue Royale, de l’affaire Mestag, ou celle de l’affaire de Moulbaix.

Pour le troisième épisode diffusé ce 17 juillet, Jean-Louis vous parlera de "L'affaire Mestag" à Anvers en 1878. Plongée dans les bas-fonds de l’Anvers ouvrière. Une disparue est finalement retrouvée découpée en morceaux, et un seul suspect figure sur la liste des accusés : son mari Mestag, un alcoolique notoire. Les ingrédients du faits divers comme l’aime la fin du 19ème siècle sont réunis. Le problème ? L’accusé Mestag niera les faits jusqu’au bout. Oui il l’a coupée ! Mais… ce n’est pas lui qui l’a tuée ! Comment rendre justice face au déni du coupable présumé ? Sera-t-il finalement condamné à mort ? 

Réponse ce vendredi 17 juillet à 20h20 sur La Une. 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK