Rémi Gaillard revient sur ses années 2000 : " J'ai toujours été un peu un branleur " (vidéo)

Rémi Gaillard revient sur ses années 2000 : « J’ai toujours été un peu un branleur » (vidéo)
Rémi Gaillard revient sur ses années 2000 : « J’ai toujours été un peu un branleur » (vidéo) - © Tous droits réservés

Quand on parle des origines du Youtube Game francophone, on ne peut pas passer à côté d’un de ses plus grands pionniers : Rémi Gaillard, 40 ans, dont les vidéos cumulent plus de 1,7 milliard de vues sur internet. Alors c’était comment, ses années 2000 à lui ? Comment l’un des premiers Youtubeur francophones a vécu cette période de folie ? Félix Francotte est parti à sa rencontre, chez lui à Montpellier.

"Je n’ai pas d’idées, je réalise des rêves. Quand je me déguise en Pacman c’est parce que je joue à Pacman sur la borne arcade dans mon salon. Pareil pour Mario Kart ou encore Sonic." Oui, rappelez-vous lorsqu’il s’est pris pour Mario, en jetant de son kart des bananes, comme dans le célèbre jeu de Nintendo, pour piéger fictivement les automobilistes derrière lui. Ou en 2002 quand il s’est fait passer pour un joueur de l’équipe lors de la finale de la Coupe de France et qu’il a serré la main du président Chirac en tribune d’honneur. Faire tomber des gens dans le panneau, c’est le truc de Rémi Gaillard depuis le début.

Ce français a commencé à faire ses vidéos d’humour outrancier et à les poster sur son site n’importequi.com en 1999. Le concept de ses premières vidéos ne l’a jamais quitté : faire n’importe quoi, surtout si ça dérange. Décalé et drôle, il signe d’ailleurs ses performances par une formule : "C’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui". Une dizaine d’années après ses débuts en 2011, il dépasse le milliard de vues sur Youtube et DailyMotion, un exploit qui n’avait été atteint que par des artistes comme Eminem ou Rihanna.

Félix Francotte, le reporter de l’Internet Show, est parti à la rencontre de ce vrai boss de l’Internet, qui s’est confié sur son budget amende, sa première caméra ou encore son engagement dans la cause animale. Et lorsque Rémi Gaillard nous parle de ce que sa maman pense de ses vidéos, il avoue : “J’ai toujours été un peu un branleur”. Ce qui ne l’aura pas empêché de conquérir la sphère digitale.

Retrouvez cette rencontre en vidéo ci-dessous ! L’Internet Show, c’est tous les jeudis à 20h sur Tipik et sur Auvio.

Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK