Jack Bennett, le Youtubeur beauté de 13 ans qui casse les codes

Jack Bennett, le Youtubeur beauté de 13 ans qui casse les codes
Jack Bennett, le Youtubeur beauté de 13 ans qui casse les codes - © Tous droits réservés

Pilosité, minceur, vie de rêve : les injonctions sont nombreuses sur les réseaux sociaux. Reste qu’Internet sert aussi à faire naître de nouveaux talents et montrer qu’il est possible d’exister de plein de façons différentes. C’est notamment ce que fait Jack Bennet, un adolescent britannique dont les tutos make-up cartonnent sur Insta. N’en déplaise aux amoureux des critiques, le jeune garçon casse les codes. Comment ? L’Internet Show vous l’explique !

Depuis trois ans, Jack alimente son compte Insta “Make-up by Jack” de vidéos de maquillages tous plus fous les uns que les autres. Smokey eye, maquillage pour Halloween, strass, paillettes : Jack sait absolument tout faire. Et son talent rivalise clairement avec les pointures du make-up.

C’est une vidéo postée sur la page Facebook Vibeswithbae, en 2017, qui a permis au petit garçon de se faire connaître du grand public. Son contouring fait à la perfection en a étonné plus d’un. La vidéo a d’ailleurs été visionnée 60 millions de fois !

Aujourd’hui, son compte Makeuupbyjack comptabilise plus de 465.000 abonnés et chacun de ses nouveaux posts est partagé à foison. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ses skills séduisent puisque ses likes et ses followers ne cessent d’augmenter. Jack commence tellement à se faire un nom dans le milieu qu’il a été repéré par Primalash, une marque renommée de faux cils.

Sauf que le jeune prodige n’a pas forcément le profil type d’un instagrammeur beauté, parce qu’il est très jeune et parce que c’est un garçon aussi. Jack Bennett ne le cache pas : ça lui arrive de recevoir des remarques pleines de haine. Même si, en général, ses vidéos sont bien accueillies par les internautes, de nombreux commentaires négatifs estiment qu’un petit garçon ne devrait pas se maquiller. Ainsi, Jack s’est déjà fait traiter de pédale, tapette et autres insultes.

Pour tenter de se protéger un minimum, il bloque les commentaires sous ses vidéos YouTube et modère ceux sur son compte Insta. Mais finalement, les rageux ça n’a pas l’air de l’atteindre plus que ça. Au contraire, à travers ses publications, Jack essaye de répandre le mouvement #MakeUpHasNoGender, afin de prouver que les personnes de tout âge, aussi bien les femmes que les hommes, peuvent se maquiller pour se sentir plus à l’aise dans leur propre corps.

D’ailleurs, preuve que les temps changent, les garçons sont de plus en plus nombreux à réaliser des tutos maquillage. Selon le Huffingpost, Jake Warden, 15 ans, compte 1,7 millions d’abonnés sur Instagram. Ou encore le youtubeur Lewys Balls, qui est devenu, il y a trois ans, l’égérie de la marque de mascara Rimmel. Il est le troisième modèle masculin à poser pour une marque de maquillage.

Jack espère faire de son talent un vrai métier plus tard. En attendant, il cartonne sur les réseaux et inspire toute une génération!

L’Internet Show, c’est tous les jeudis à 20h sur Tipik et sur Auvio.

Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK