Comment Pornhub tente de s'acheter une conscience verte ?

Comment Pornhub tente de s’acheter une conscience verte
Comment Pornhub tente de s’acheter une conscience verte - © Tous droits réservés

Pornhub a décidé de reverser les bénéfices de certaines vidéos à des associations environnementales. Mais l’industrie du X peut-elle vraiment se mettre au vert ? L’Internet Show s’est posé la question.

Pornhub est l’un des sites les plus visités quotidiennement. En moyenne, on estime 100 millions de visiteurs par jour. Sauf qu’un site qui héberge autant de vidéos, ça émet beaucoup de gaz à effet de serre et donc, ça épuise la planète. Selon The Shift Project, un site comme Pornhub émet plus d’un million d’équivalents tonnes de CO2 sur un an. Pour se donner une idée, c’est autant d’émissions que trois milliards de kilomètres en avion.

Du coup, pour se racheter une conscience, Pornhub a eu une l’idée de tourner des films pornos caritatifs. Oui, c’est possible. En 2019, le site lançait la campagne “The dirtiest porn ever”. Comprenez : “le porno le plus sale du monde”. L’idée était de demander au célèbre couple LeoLulu d’enregistrer une vidéo porno sur l’une des plages les plus sales du monde. Pendant que les amants font leurs petites affaires, une équipe de Pornhub nettoie la plage. Et pour chaque visionnage payant, la plateforme X reverse une partie des bénéfices à l’association Ocean Polymers qui nettoie les océans.

La même année, le site avait lancé Beesexual, une campagne ayant pour but de sauver les abeilles. Toutes les stars du porno avaient prêté mains fortes et plein de dons ont été récoltés. Sauf que, bien entendu, ces dons, aussi importants soient-ils, ne représentent rien par rapport à tout le CO2 émis par les visiteurs de PornHub. Donc c’est un peu ce qu’on appelle du greenwashing. En d’autres mots, c’est se donner une image écolo et pro environnement alors qu’en réalité, on ne fait pas grand-chose pour s’attaquer aux vrais problèmes que l’on cause.

On a donc connu mieux que le porno pour protéger l’environnement et on aurait surtout plus tendance à croire qu’il s’agit de gros coups de pub de la part du géant de X. Mais bon, si jamais vous vous faites surprendre à naviguer sur Pornhub, vous pourrez toujours dire que c’était uniquement dans le but de nettoyer les plages ou de sauver les abeilles… Ou si vous doutez que l'on vous croit, vous pouvez aussi suivre les trois conseils d’Olivier Vergeynst, directeur de l’ASBL Belgian Institute for Sustainable It, pour consommer du porno de façon plus écologique : Ne pas acheter de grands écrans, éviter la 4G et diminuer la qualité des vidéos. À vous de voir !

L’Internet Show, c’est tous les jeudis à 20h sur Tipik et sur Auvio.

Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK