"Simetierre": Stephen King, roi des salles obscures

Simetierre, adapté du roman éponyme de Stephen King
6 images
Simetierre, adapté du roman éponyme de Stephen King - © Photo credit: Kerry Hayes - Kerry Hayes

"Simetierre", adaptation du roman éponyme du maître de l'épouvante Stephen King, débarque ce 10 avril dans nos salles. Après le triomphe de "Ça" en 2017, l'univers macabre et fantastique de l'auteur américain se retrouve une fois de plus porté à l'écran dans ce qui s'annonce comme un film-événement. Il faut dire que le cinéma et Stephen King, c'est une histoire qui ne date pas d'hier. L'Agenda Ciné revient pour vous sur ce phénomène. 

Carrie ouvre le bal

C'est en 1976 que débute l'histoire d'amour qui lie Stephen King et le grand écran. Le réalisateur Brian de Palma ("Scarface", "Les Incorruptibles", ...) adapte le tout premier roman de l'auteur, "Carrie", paru deux ans auparavant. "Carrie au bal du diable" nous raconte l'histoire d'une adolescente marginale, souffre-douleur de ses camarades d'école et abusée par sa mère, une religieuse extrémiste. La jeune fille découvre bientôt qu'elle est dotée de télékinésie, elle est capable d'influer sur les objets rien que par la force de son esprit ! 

"Carrie au bal du diable" présente pour la première fois l'univers particulier de Stephen King aux spectateurs des salles obscures. Mêlant scènes touchantes d'émotion et explosions glaçantes de violence, le film constitue une entrée parfaite dans le monde de l'auteur américain. Un premier coup d'éclat qui ouvre définitivement les portes d'Hollywood à l'écrivain. 

 

"Le film le plus effrayant de l'histoire..."

... C'est ce que cherche à élaborer l'immense Stanley Kubrick quand il se lance dans la réalisation de "Shining", adaptation terrifiante du troisième roman de Stephen King. Soit l'histoire de Jack Torrence, père de famille qui accepte, durant l'hiver, le poste de gardien d'un hôtel prestigieux perdu dans les montagnes du Colorado. Isolé dans ce palace coupé du monde, Jack sombre peu à peu dans la folie alors que son fils, Danny, est frappé d'étranges visions cauchemardesques...

Avec un Jack Nicholson halluciné dans le rôle du père, le film connaît un immense succès et marque l'histoire du cinéma d'horreur. Stephen King se montre pourtant partagé. Il affirmera tour à tour avoir adoré le film et le détester. En fait, l'oeuvre de Kubrick trahirait l'esprit de son livre, ignorant totalement les thèmes abordés par l'auteur, comme l'alcoolisme et ses conséquences sur la vie d'une famille. Stephen King ne renonce heureusement en aucun cas au cinéma après cette expérience et les adaptations de ses oeuvre continueront d'occuper l'affiche. 

L'horreur, mais pas seulement

Si Stephen King est aujourd'hui reconnu pour ses récits horrifiques peuplés d'entités surnaturelles, sa production littéraire ne s'est jamais confinée au genre du fantastique. Quelques-unes des adaptations les plus réussies de ses écrits n'ont rien à voir avec l'épouvante.

Il en est ainsi de "Stand by me", fable poignante réalisée par Rob Reiner en 1986. Tiré d'une nouvelle de l'auteur américain, le film nous conte l'aventure de quatre jeunes garçons se lançant à la recherche du corps d'un enfant disparu dans la région. Chronique de l'amitié, de la perte d'innocence et du passage à l'âge adulte, "Stand by me" reste aujourd'hui l'une des meilleures adaptations de l'oeuvre de Stephen King.

Citons également "Les Évadés" de Frank Darabont, récit bouleversant de la vie dans une prison américaine des années 40. Inspiré d'un roman de l'écrivain, le film connaît à sa sortie en 1994 un succès retentissant, décrochant pas moins de sept nominations aux Oscars. Preuve que l'univers de l'auteur américain se révèle volontiers éclectique.  

"Simetierre", ... Le retour du King sur le grand écran

En 2017, le succès fracassant de "Ça" et de son clown maléfique relancent l'engouement pour l'univers de Stephen King au cinéma. Mais c'est à "Simetierre" que l'on s'intéresse aujourd'hui, dernière adaptation en date d'un roman de l'écrivain américain. Dans "Simetierre", le docteur Louis Creed, sa femme et leurs deux enfants emménagent à la campagne, dans une petite municipalité de la région du Maine aux États-Unis. La famille découvre près de leur domicile l'existence d'un mystérieux cimetière où sont enterrés des animaux de compagnie. Quand le chat des Creed est tué dans un accident, Louis décide de l'enterrer dans ce lieu inquiétant, ignorant le secret qu'il renferme. Le docteur se rendra vite compte que parfois, il y a pire que la mort...

Si le roman fut déjà porté à l'écran en 1989, cette nouvelle version surpasserait largement la précédente. Stephen King himself (en personne) déclare trouver le film génial et les critiques dithyrambiques accompagnant sa sortie aux Etats-Unis nous promettent une expérience délicieusement terrifiante. (Au casting, on retrouve notamment Jason Clarke, déjà aperçu dans "Everest" en 2015) 

Le maître de l'épouvante est de retour dans les salles obscures. Et c'est pour notre plus grand plaisir ! "Simetierre" est à voir à partir de ce 10 avril sur nos écrans... Si vous l'osez ! 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK