Papi-Sitter… passe ton BAC d'abord ?

Papi-Sitter… passe ton BAC d’abord ?
3 images
Papi-Sitter… passe ton BAC d’abord ? - © Tous droits réservés

À quelques semaines du BAC, Camille a bien d’autres choses en tête que les révisions.

Ses parents, contraints de s’absenter pour des raisons professionnelles, décident d’appeler son grand-père André à la rescousse. Ce gendarme à la retraite toujours très à cheval sur l’ordre, la ponctualité et le devoir accompli semble être l’homme de la situation pour que Camille se mette enfin au travail.

Tout est sur les rails quand débarque à l’improviste Teddy, l’autre grand-père, qui après une parenthèse mexicaine à diriger une boîte de nuit, est de retour dans la maison familiale.

La tension ne tarde pas à monter entre Teddy et André, car difficile de faire plus différents que ces deux papis-là.

Profitant de cette zizanie, Camille va pouvoir faire l’école buissonnière

Les deux font la paire

Mettre en présence deux personnages diamétralement opposés est une recette qui au cinéma a depuis longtemps fait ses preuves. Et quand c’est au service d’une comédie et que la mayonnaise prend, il y a de quoi se réjouir.

" Papi-Sitter " une confrontation haute en couleur à laquelle nous sommes invités entre un André à la discipline toute militaire, mais manquant singulièrement de souplesse et un Teddy à la vie éternellement bohème, mais un peu trop fou-fou quand il est question d’aider sérieusement sa petite fille à préparer le BAC.

Car face à ce père la rigueur et à cet indécrottable aventurier, il y a Camille – l’enjeu du film - pleine de vie et d’énergie… et toujours prête à prendre la tangente ! 

Impossible pour l’adolescente de rester enfermer et de se plonger dans les livres et les cours quand il fait un si beau soleil, que la mer est toute proche et qu’un beau surfeur s’invite dans le paysage…

Un trio d’enfer

Pour sa troisième réalisation, Philippe Guillard a fait à nouveau appel à Gérard Lanvin et Olivier Marchal qu’il avait déjà réunis en 2010 dans " Le fils à Jo ", son premier film. L’ancien rugbyman du Racing Club de France, devenu scénariste pour Fabien Onteniente (" 3 zéros ", " Camping ", " Disco "…) avant de passer à la réalisation, a de toute évidence gardé ce goût du collectif, du partage et de la convivialité que le rugby met en avant et encourage.

La très bonne entente qui s’est nouée entre les trois hommes derrière la caméra fait des merveilles devant la caméra, Gérard Lanvin et Olivier Marchal prenant visiblement un réel plaisir à faire vivre les situations et les dialogues concoctés et menés tambour battant par Philippe Guillard.

Quant à Camille Aguilar, elle apporte toute sa fraîcheur et sa belle présence à ce personnage de Camille toute en insolence et en vivacité.

Grands-parents, parents et ados, courez voir " Papi sitter " et passer 1h30 de pur plaisir !

  • L'Agenda Ciné, tous les lundis soirs à 20h15 sur La Une et sur auvio
  • Ce programme est disponible également en version sous-titrée
Newsletter Tv - L'agenda Ciné

Recevez chaque semaine un condensé des sorties cinéma de la semaine, les actus de vos acteurs préférés, des concours.

OK